Camerounactuel

« Maurice Kamto dans la pure hérésie et le cynisme », selon HON. DR ME FOTSO FOSTINE

Depuis plusieurs jours, l’espace virtuel est infesté par des discours inopportuns, incohérents, vides de sens, voire inutiles de certains hommes politiques sur la gestion de notre pays par S.E Paul Biya et de toutes les crises auxquelles il fait face.

Le but recherché est de saper le moral des camerounais qui ont fait confiance à un Grand Stratège, Monsieur Paul Biya. Cette désinformation vise à amener le peuple vers la désobéissance et fa mort, les commanditaires à la basé étant ces hommes politiques anti patriotes, anti démocrates et égoïstes. Mais que nenni, le peuple camerounais n’étant pas dupe, il ne pourra pas se laisser entrainer vers cette voie sans issue.

«Nous sommes libres de rêver, libres de voir Etoudi dans nos chambres, mais pas libres de profiter de la détresse du peuple accablé» Paul Eric Kingue. Ah ça, le Docteur, Avocate au Barreau du Cameroun est d’avis.

Chers concitoyens, Un penseur disait : « on peut tromper un peuple à un moment, mais on ne peut pas tromper tout le peuple à tout moment «. Nous n’avons pas le temps de céder aux rumeurs et déclarations musclées d’un imposteur et de ses complices. Nous attendons des faits et des preuves concrètes.

Il en est de même pour ceux qui font circuler la rumeur selon laquelle notre President de la République serait décédé ou mal en point : Une fois de plus je vous prie de m’excuser, mais je n’ai pas une seule seconde de crédit à accorder aux rumeurs et aux spéculations, car mon Président Paul Biya se porte bien et signe des décrets tous les jours.

Mais en ma qualité d’Avo-cate Pénaliste, je tiens à rappeler à tous que l’Article I 13 (nouveau) du code pénal camerounais puni « d’un emprisonnement de 3 mois à 3 ans et d’une amende de 100 000 à 2 000 000 de francs CFA, celui qui émet ou propage des nouvelles mensongères, lorsque ces nouvelles sont susceptibles de nuire aux autorités publiques ou à la cohésion nationale.»

N’est-ce pas étrange que ce genre de rumeur soit lancée en même temps que la dernière sortie de Maurice Kamto ? Encore un aveu de faiblesse.

Ce dernier s’est même permis de donner un ultimatum de 7 jours à notre champion, en dénonçant la soi-disant inaction du Président Paul Biya face à la crise, et plus grave encore, Maurice Kamto laisse planer le doute quant à une nième tentative d’incitation à l’insurrection populaire.

Sur cet ultimatum de 7 jours, je peux dire au Prof Maurice Kamto, qu’avant le septième jour, son lit sera fin prêt à l’hôpital du Centre Jamot, et son psychiatre payé d’avance, car en cherchant l’entrée du palais d’Etoudi, notre frère peut se retrouver dans un puits d’eau.

Mon rôle en tant que patriote, est d’éclairer ceux de nos concitoyens qui demeurent encore dans les abimes, les carcans, les dogmes… de ce vendeur d’illusions, de cet entrepreneur du chaos. C’est ce qu’explique d’ailleurs le Philosophe Platon dans l’expérimentation de sa caverne:

« Plusieurs mensonges sont distillés par ces hommes politiques dans les médias (sociaux et classiques) sur des situations précises que nous allons disséquer, dépecer, démonter, afin d’apporter la vérité à la population».

Ces mêmes détracteurs demandent au Ministre de la Santé du gouvernement «illégale», « illégitime» selon eux, de jeter un coup d’œii sur leurs prétendues stratégies de lutte qu’ils proposent contre le Covid-19. Quel paradoxe ? Quelle incohérence ?

Envoyer les Camerounais dans la rue en cette période de crise du COVID-19, au risque d’aggraver l’épidémie est pure hérésie et cynisme. Personne ne suivra tes directives, cher frère.

Décidément, la soif de pouvoir de Monsieur Kamto passe bien avant la santé des camerounais. C’est plutôt surprenant pour quelqu’un qui prétend se soucier de la bonne gestion de cette crise.

Si le Prof Kamto avait réellement des solutions concrètes / nouvelles, il les aurait immédiatement présentées pour le bien et la santé de tous les camerounais qui n’attendent que des bonnes actions de tous. La réalité c’est qu’il s’agit là d’un simple coup de con pour rester en vie politiquement.

Enfin, il est temps de parler concrètement et mettre de côté le cinéma. La communication ne consiste pas uniquement à faire le buzz sur le net ou à faire des déclarations multiples à la télévision.

La meilleure façon de communiquer sur le long terme restera toujours de le faire à travers des actes concrets, et c’est là que notre Président Paul Biya a répondu présent.

Depuis le début de cette crise sanitaire jusqu’à ce jour, le Président Paul Biya a posé une kyrielle d’actes:

-Dès le début de la crise en Asie, le président PAUL BIYA a décidé de débloquer la somme de 50 millions afin de venir en aide aux étudiants Camerounais vivants à Wuhan.

-Sur le territoire national, dès le signalement des premiers cas, le Président PAUL BIYA a communiqué en ordonnant la prise en charge TOTALE et GRATUITE des Camerounais infectés par le COVID-19.

-Le Président PAUL BIYA a communiqué en faisant venir des médecins chinois qui aident le Cameroun à traiter les cas de COVID-19 dans notre pays.

-Le Président PAUL BIYA a communiqué en ordonnant la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes du Cameroun : tous les vols passagers en provenance de l’étranger sont suspendus, à l’exception des vols cargos et des navires transportant les produits courants de consommation. La délivrance des visas a été suspendue.

-Le Président Paul Biya a communique en décidant de la fermeture de tous les établissements publics et privés de formation relevant des différents ordres d’enseignement, de la maternelle au supérieur, y compris les centres de formation professionnelle et les grandes écoles.

-Le Président Paul Biya a communiqué en ordonnant la’ prise en charge totale (sanitaire, nutritionnelle) des camerounais en provenance de l’Europe et actuellement confinés dans les hôtels à Douala et Yaoundé.

– Le Président Paul Biya a communiqué en ordonnant le rapatriement des camerounais bloqués au Kenya. Je vais m’arrêter là.

On constate que le Président de la République et son Gouvernement sont très actifs depuis le début de cette crise. Toutes les solutions sont à l’étude.

C’est très facile de faire le buzz sur les réseaux sociaux pour appeler notre Président de la République à imiter ses homologues américains ou français. Il faut prendre en compte les réalités locales/africaines.

Nous travaillons également afin de mettre en place les meilleures solutions pour accompagner les plus pauvres de nos concitoyens, ceux dont le revenu dépendait uniquement de leurs ventes/prestations quotidiennes et qui ne disposent d’aucune garantie.

En réalité, le Cameroun n’a attendu personne pour se positionner. Le plus important a été fait et est en perpétuelle amélioration, il s’agit des mesures d’hygiène et de confinement.de préparation du personnel médical.

Chers concitoyens que personne ne vous vende du vent:

-On aimerait bien entendre en cette période de covid 19 un son de cloche différent de la sempiternelle victoire présidentielle volée, ou de tout ce qui y a trait. Le disque rayé est usant à la fin. Pour certains, le temps est suspendu depuis les dernières présidentielles. Soyons sérieux !

-Halte au honteux chantage démobilisateur qui vise à déconcentrer, faute de détourner le peuple du confinement salvateur et l’envoyer dans la rue pour mieux le livrer à la pandémie.

Personne n’est dupe.

-Quand est ce que Maurice Kamto et son MRC se feront assez responsables pour rejoindre sincèrement le gouvernement dans la lutte contre Covid I9,aulieude jeter de l’huile sur le feu de la guerre du NOSO, alors que les combattants sécessionnistes affaiblis sont sur le point de déposer les armes? Scandale, honte à eux !

-Que propose Maurice Kamto en fait ? Une vidéo de lavage des mains l On en passe en boucle sur les médias; une commission pour collecter des fonds pour la lutte contre corona ? Rien de génial, on en a l’habitude, elle viendra en temps opportun, bien avant le pic.

Tenez, concernant la gestion de la catastrophe d’Eséka, M. Kamto, de mauvaise foi notoire a prétendu sur la toile que le Chef d’Etat n’avait rien fait pour les victimes. Mais chers concitoyens, sachez que notre Président avait ordonné :

– Une enquête dont nous connaissons tous les résultats qui ont été rendus publics, les responsabilités établis et les responsables connus. -Une aide financière de plus de 100 millions a été accordée par le chef de l’Etat aux victimes en dehors des réparations civiles imputées à Camrail, qui a ce jour et sous le contrôle du Chef de l’État,. a couvert les dites indemnisations.

– Le Président Biya avait instruit le gouvernement de réhabiliter les infrastructures ferroviaires ainsi que l’achat de nouvelles voitures ( wagons).

– Il avait ordonné la construction d’une stèle sur le lieu du drame en souvenir

aux disparus.

– Le Président Biya avait pris un acte pour la réorganisation de Camrail….

Pour ce qui est de la crise du NOSO et celle de Boko Haram dont M. Kamto critique également la gestion, nous connaissons toute la batterie de mesures prises par le Chef de l’État pour l’assistance de ses populations et tous les autres moyens déployés pour le retour à une vie normale dans ces régions.

Après toutes ces illustrations, la population peut aisément conclure que, tout ce qui est dit par les détracteurs de la République n>est que pure grossier mensonge. Qu>elle doit tout simplement soutenir le Président Paul Biya qui gouverne bel et bien ce pays debout, malgré les crises (sanitaire, sécuritaire, culturelle, politique, économique…) auxquelles notre pays fait face. Dieu continuera à bénir le Cameroun.

Une sortie intempestive du Président de la République Paul Biya pourrait tourner à la psychose. Sachons calme garder, car notre champion est une force tranquille et nous sommes ses lieutenants. L’efficacité s’exerce dans la sérénité d’abord.

Ce ne sont pas les grandes déclarations de circonstance qui viendront à bout du coronavirus. On juge le maçon au pied du mur, et non au vacarme de sa truelle. En temps de crise, l’heure est à l’union, je prie donc l’ensemble de mes concitoyens de ne pas céder à la panique et de respecter au maximum les consignes d’hygiène et de confinement prônées par le Président de la République.

Longue Vie au Président Paul Biya, à qui Dieu tout puissant réserve encore des années en or afin qu’il parachève son œuvre ô combien immense.

Que Dieu Bénisse le Cameroun et le Stratège Paul BIYA.

Source: l’Équation

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi