Camerounactuel

La famille Foning se déchire (?) : sa fille Sandrine Foning Abessolo parle de désinformation

Elle a réuni les hommes des médias hier mercredi 21 septembre à Yaoundé, lors d’un point de presse qui fait suite à une récente communication publique d’une partie de ses frères, au sujet de la fondation querellée qui porte le nom de celle qui aura été présidente du Réseau africain pour l’entreprenariat féminin.

Il y a quelques semaines, certains enfants de la défunte Françoise Foning, une femme d’affaires très connue dans le milieu politique au Cameroun ont publié un communiqué largement partagé dans les réseaux sociaux et autres médias.

En effet, ils accusent certains de leurs frères d’escroquerie et dénoncent, parlant de l’organisation d’un « prix Françoise Foning » en Octobre prochain, une action non concertée qui exclut certains membres de la famille.

Dans le communiqué il y a quelques semaines, la succession Foning déclare que certains des enfants de feue honorable Tsobgny Nguiazong Françoise épouse Foning « ont organisé depuis quelques mois une vaste campagne d’escroquerie auprès des autorités publiques, entreprises et hommes d’affaires, sous le fallacieux prétexte d’un prix en son honneur, qui sera mis en branle au mois d’octobre prochain par une certaine « Fondation internationale Françoise Foning » basée aux Etats-Unis d’Amérique ».

La riposte ne s’est pas faite attendre. Hier mercredi 21 septembre, Sandrine Foning Abessolo, l’une des filles de la défunte Françoise Foning a organisé un point de presse à Yaoundé, afin de « clarifier la désinformation et la mauvaise interprétation » de la fondation Françoise Foning et le prix Foning, qui ont récemment été communiquées à la presse.

« Madame Foning a fait six enfants, aujourd’hui le projet est soutenu par quatre enfants donc la majorité. Dans toutes les familles il y a des divergences d’opinions mais ce n’est pas l’objet de notre rencontre d’aujourd’hui », a indiqué Sandrine Foning Abessolo, à l’endroit des journalistes qui souhaitaient en savoir plus sur ce qui, au fil du temps s’apparente à une guerre de succession. Explique que l’initiative de cette fondation est mise en place pour honorer la mémoire de leur défunte mère, Françoise Foning.

Dans un communiqué préalablement enregistré et diffusé pendant la conférence de presse, Patrice Tsague, qui se présente comme le troisième fils de Françoise Foning a expliqué que : « la récente communication publique d’un de mes frères dénonçant la fondation et le prix de l’excellence Foning est due à un différend familial interne sur ma décision de soutenir le prix de l’excellence Foning initié par ma sœur Sandrine Foning Abessolo. Chacun de mes frères et sœurs est libre de développer sa propre initiative avec le soutien de la fondation. Notre objectif est d’impliquer tous mes frères et sœurs dans le travail de la fondation et de soutenir les initiatives de tous mes frères et sœurs qui honorent l’héritage de ma mère et sont bonnes pour le Cameroun et l’Afrique ».

CIN

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi