Camerounactuel

Démystification : Paul Biya et son mystérieux numéro de téléphone

Selon nos informations, Le président de la République n’aime pas communiquer par téléphone. Le chef de l’Etat aurait une carte « Sim” spéciale. Un téléphone et une ligne sécurisée qu’il utiliserait très peu. Son portable, il ne le porte jamais sur lui, indiquent également nos sources. Incursion dans l’extrême prudence présidentielle.

Homme très rus, fin et très y y prudent, le numéro de téléphone de Paul Biya est inconnu de plusieurs de ses proches collaborateurs, y compris plusieurs membres de sa famille.

D’après l’ancien Secrétaire général de la Présidence de la République, Jean-Marie Atangana Mebara, les messages sont souvent transmis en personne au chef de l’Etat ou au cas échéant; à son aide de camp. Le téléphone même, celui sur son bureau, le président ne s’en sert jamais» souligne une de nos sources dans le saint des saints.

Dans son œuvre autobiographique, « Le Secrétaire général de la Présidence de la République du Cameroun, entre mythes, textes et réalité », Jean Marie Luc Atangana Mebara révèle qu’il est quasiment impossible de joindre directement Paul Biya au téléphone.

«Tous les appels passent soit par l’aide de camp, quand il est au bureau, soit par un maître d’hôtel quand il est hors de son bureau. Mais de manière systématique, le Président de la République vous fait rappeler dans les minutes qui suivent», confie-t-il.

Durant les quatre années où il a occupé le poste de SG/PR de Paul Biya, Jean-Marie Atangana Mebara précise n’avoir appelé son patron au téléphone que trois fois «pour des informations ou des situations revêtant un réel caractère d’urgence».

Loin de s’en plaindre, celui qui a été plusieurs fois ministre de Paul Biya juge « efficace » cette stratégie adoptée par le président du Cameroun.
« Je n’ai jamais rencontré de difficultés particulières pour communiquer au Président une information urgente dans les délais lui permettant de prendre une décision. ( ) Ce pourrait être contre-productif pour un Secrétaire général d’appeler tout le temps le Président de la République pour solliciter des instructions. Le Président a aussi besoin de savoir que son principal collaborateur peut prendre des initiatives. En plus, avec tous les bons imitateurs de voix qu’il y a aujourd’hui (sic) ».

A son sens, le scandale des écoutes téléphoniques dont ont été victimes plusieurs dirigeants du monde, serait une des raisons fondamentales, qui justifierait le choix de Paul Biya.

Pour votre gouverne, en 2015, « Wikileaks » avait en effet, fait des révélations sur l’espionnage par les Américains de plusieurs dirigeants entre 2006 et 2012. Des révélations qui, in fine, ont poussé plusieurs dirigeants du monde et leur administration à opter pour une extrême prudence vis-à- vis des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Le Zénith

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi