Camerounactuel

Voici 8 raisons qui poussent les footballeurs et camerounais de la diaspora à épouser des femmes étrangères

Récemment, les camerounais ce sont enflammés sur les réseaux sociaux lorsqu’ils ont découvert que bon nombre de footballeurs évoluant dans l’hexagone ont pour compagnes des femmes blanches. Beaucoup s’offusquaient de cette tendance qu’ont les footballeurs et les camerounais de la diaspora à épouser les femmes étrangères. Voici 8 raisons qui peuvent justifier cette attitude.

« Nombre de joueurs de football et camerounais de la diaspora qui épousent des femmes étrangères, ne le font pas simplement par amour, par besoin d’intégration( recherche de parrainage et d’opportunités d’emplois et de réseautage) dans le pays d’arrivée ou par complexe épidermique (idée de prestige social attachée à une femme ou à un mari blanc par exemple).

Ils n’opèrent pas forcément ces choix parce qu’ils n’apprécieraient pas leurs sœurs du Cameroun ; ou de gaieté de cœur parce qu’ils veulent narguer les filles du pays tels des arrivistes. Ils le font généralement par mesure de sécurité.

1- Ils redoutent d’abord la surenchère des dotes et le coût exorbitant du mariage civil et religieux au pays ainsi que la prise en charge permanente de la belle famille, contrairement à des actes matrimoniaux symboliques et à des dépenses négligeables de la demande de main d’une fille au Rwanda, au Burkina, en Guinée Conakry ou en occident.

Au-delà de cet aspect économique dissuasif, ils font silencieusement le procès à l’éducation d’une jeune fille camerounaise incapable de tenir la cuisine,de respecter son corps, d’être soumise à son mari et qui n’a pour modèle de référence que les influenceuses, les coaches de Facebook et les comédiennes de Nollywood.

2- Ils préfèrent se mettre avec les filles d’autres pays qui ne viendront pas les défier dans le couple et qui ne traînent pas un triste passé sexuel dans tous les quartiers, bars et boîtes de nuit de Yaoundé, Douala…

En hommes publics qu’ils sont, ils préfèrent éviter le déshonneur d’une société qui leur rappellera souvent que tout le monde connaît la nudité de leur charmante épouse.

3- Ils recherchent aussi une femme émotionnellement stable, parfois discrète et qui sait fructifier les ressources financières du ménage. Qui n’a pas de goûts démesurés sur le shopping et les voyages de noces. Qui ne bat pas les records de consommation alcoolique de la petite guinness, du Chivas, de la 33 et de la kadji. Qui ne considère pas son corps comme un fonds de commerce.

4- Une femme qui ne jacasse pas comme une pie devant les invités et qui n’expose pas systématiquement son corps à toutes les sorties. Une femme libertine et orgueilleuse qui n’a rien à foutre du code vestimentaire et des civilités d’usage avec la belle-mère.

5- Une femme qui est toujours en guerre avec la belle famille et qui veut vous ruiner pour tout offrir à ses parents. Une femme qui a toujours un pied dedans,un pied dehors.

6- Une femme qui trouve que l’enfer c’est toujours l’homme et sa famille.

7- Une femme qui ne sait jamais demander pardon chéri après une querelle de couple où sa faute est clairement établie.

8- Une femme qui relativise les valeurs comme Dieu, l’école, le travail et le mérite et qui apprendra à ses filles des contre valeurs telles que la facilité, l’escroquerie sentimentale, l’instrumentalisation de son corps et des hommes amoureux.

Il faut donc redorer l’éthique du mariage et le cadre civique des relations humaines.

Il faut surtout réaliser l’ examen de conscience d’une société dépravée de manière objective et froide avant de faire le reproche à certains joueurs de football et « mbenguistes » de se mettre avec des blanches et femmes d’autres pays. De léser les camerounaises quand ils ont de l’argent. Et de postuler que les femmes étrangères ne s’attachent à ces stars et camerounais de la diaspora que parce qu’ils ont des moyens. En supposant dans l’aigreur et la jalousie de Facebook que ces femmes étrangères ne sont que des petites opportunistes et des croqueuses de diamants, comme si nous même nous étions des saintes et des anges.

Le mariage n’est pas si difficile que ça et; puis les camerounais de l’étranger aiment beaucoup consommer camerounais,mais certaines jeunes filles candidates au mariage devraient d’abord faire une cure de jouvence spirituelle et culturelle. Être exorcisées des vieux démons de la luxure,de l’insoumission et de la débauche.

Ne pas considérer selon un certain logiciel que le mariage est automatiquement une prise en charge, et que l’homme en général et; l’amant en particulier qui vient toquer à la porte de notre cœur est une vache à lait (Un mougou) que l’on doit traire sans pitié ni état d’âme. » pour le mal » suivant la formule consacrée.

Elles doivent beaucoup prier Jésus Christ pour être délivrées de l’esprit impur d’Asmodée qui les possède généralement et qui compromet leurs mariages en les confinant au statut socialement difficile et peu enviable de mères célibataires et d’éternel second bureau expo 3″.

Siméon Roland Ékodo Mveng

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

1 réflexion sur “Voici 8 raisons qui poussent les footballeurs et camerounais de la diaspora à épouser des femmes étrangères”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles