Camerounactuel

Transport urbain : Yango va adhérer à la charge fiscale et déclarer ses activités

Le ministre des Transports prend des mesures pour régulariser le fonctionnement de Yango à la suite d’une action de grève suggérée par les chauffeurs de taxi. Yango, la société de taxis intra-urbains qui existe depuis quelques mois au Cameroun, a rencontré des problèmes similaires en Côte d’Ivoire lors de son démarrage.

Le Cameroun est le troisième pays à accueillir le service Yango en Afrique. Cette société est différente en ce sens qu’elle ne possède pas ses propres voitures ou chauffeurs, mais elle permet aux fournisseurs de transport locaux d’utiliser ses services pour transporter les utilisateurs.

Le service Yango a depuis attiré de nombreux clients au Cameroun à un tarif vraisemblablement réduit, ce qui a amené les chauffeurs de taxi locaux à les accuser de dépasser les tarifs légaux et d’éloigner les clients d’eux.

D’où l’intervention du ministère des Transports pour pallier une situation qui a rendu furieux les membres des syndicats des transports et menacé de faire grève ce lundi 19 septembre 2022.

Les syndicats de taxis ont lancé une action de grève labellisant dans « Moteurs morts » demandant au gouvernement parmi lesquels l’arrêt immédiat et inconditionnel des activités de transport de Yango, soutenant le gouvernement dans la lutte efficace contre le transport clandestin et assainissant la profession.

Résolution du gouvernement

Le Ministre des Transports Jean Ernest Masséna Ngalle, signe un document le 2 septembre 2022, appelant l’attention du Directeur Général de la société de transport intra urbain Yango à le sommer de régulariser sa situation judiciaire et administrative dans un délai de deux mois. A défaut, son activité sera arrêtée.

A cet effet, le ministre des Transports a demandé à Yango de créer un siège social, une succursale, un bureau, une représentation ou une joint-venture au Cameroun.

La société est également tenue de s’inscrire auprès de l’administration fiscale, au registre du commerce et des hypothèques. C’est-à-dire d’effectuer une déclaration préalable contre récépissé auprès de l’administration en charge des communications électroniques.

Le document signé par Ngalle Bibehe garantit également à Yango d’ouvrir un compte dans un établissement de crédit ou dans un bureau de chèques postaux, d’indiquer le prix, les taxes et autres charges constituant la structure tarifaire du service rendu aux clients, de publier périodiquement les conditions générales de service aux clients entre autres.

Yango a également été invité à limiter l’accès à sa plateforme numérique aux seuls véhicules et conducteurs en règle, à contribuer à la promotion de la sécurité routière et à faire authentifier tous les documents de transport donnant accès à sa plateforme numérique.

Crise du Yango en Côte d’Ivoire

Lorsque Yango a été introduit en Côte d’Ivoire, l’entreprise a été confrontée à un conflit similaire avec les syndicats de taxis.

Les conducteurs, par l’intermédiaire de leurs associations de transport, ont appelé le gouvernement à prendre des mesures significatives suite à la baisse de leur activité causée par les prix proposés par le service Yango.

Le ministre des Transports de Côte d’Ivoire, Amadou Koné, a eu une audience avec Anton Zykov, surveillant du Yango en novembre 2021 où il a insisté sur l’importance pour la régulation de tous les praticiens des transports du pays ; c’est-à-dire l’inscription fiscale, l’utilisation égale des machines et l’application de méthodes pour trouver rapidement des passagers.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi