Camerounactuel

Opération Epervier : Nguini Effa écope de 15 ans de prison

Le verdict de l’ancien directeur général de la Scdp est tombé vendredi dernier au Tribunal criminel spécial (Tcs).

Pensionnaire de la prison centrale de Yaoundé-Kondengui, après 13 ans de procès à rebondissement, le Dr Jean-Baptiste Nguini Effa, l’ex patron de la Société camerounaise de dépôts pétroliers (Scdp) a été condamné le 17 juin 2022, à 15 ans d’emprisonnement ferme par le Tribunal criminel spécial (Tcs).

Si les bonnes nouvelles s’enchaînent pour l’ex patron de la Scdp, il devra encore attendre 02 ans pour définitivement respirer l’air de la liberté. L’un de ses coaccusés du nom de Moukoko James, en fuite, a été condamné à vie. Deux de ses coaccusés Jean Gueye Beautemps Mackongo, ancien directeur de la comptabilité de l’entreprise, et Marc Thierry Etoundi sont condamnés respectivement à 12 et 10 ans.

Contrairement au fondateur de Renaissance football club de Ngoumou, ces derniers sont libres. Le détenu Nguini Effa est poursuivi en compagnie de deux anciens directeurs administratif et financier, Jean Onana Adzi, et James Ngoube Moukoko, mais aussi de Kisito Cyr Toni Mifi Bogne Ondoua et Théodore Guillaume Toko Dikongue, anciens employés des services financiers de la Scdp.

Rappelons que Jean Baptiste Nguini Effa a été directeur général de la Scdp de 1994 à 2009. Il avait été incarcéré en août 2009 pour un détournement de 2,2 milliards de francs Cfa à la Scdp durant la période 2005-2009. Le 13 octobre 2012, le tribunal de grande instance du Wouri l’avait d’abord condamné à 30 ans d’emprisonnement. Après la sentence, l’ex Dg de la scdp n’avait pas manqué de s’offusquer.

« On veut braquer des citoyens camerounais en leur demandant de payer de l’argent qui se trouve à la Scdp. Des sommes qui sont en caisse. Comment vous pouvez accepter de telle injustices et sur la base des documents ? », avait alors déclaré M. Nguini Effa. Dans la foulée, les biens de ce dernier avaient été confisqués. Il s’agissait des comptes bancaires et des biens immeubles.

Il avait également été condamné à payer solidairement avec d’autres condamnés, la somme de 2 125 459 661 Fcfa à la Scdp représentant le montant de détournement qu’il y a eu au sein de cette entreprise. A ceci s’associait le montant de 20 000 000 Fcfa de dommages et intérêts à payer à l’Etat du Cameroun et environs 108152 000 fcfa de dépens.

Comme Jean Baptiste Nguni Effa, d’autres cadres de la Scdp coaccusés dans cette affaire avaient été condamnés : Onana Adzi, directeur financier de la Scdp à l’époque des faits, qui écope de I3ans d’emprisonnement ferme ;Jean Beautemps Mackongo Guéyé , ex directeur administratif et comptable, reconverti en expert-comptable, qui s’en sort avec 12 ans et de Marc Didier Etoundi qui bénéficie de 10 ans.

Ces derniers étaient solidairement tenus de payer avec l’ex Dg les sommes susmentionnées. Leurs biens avaient été également saisis. Après ce jugement, l’ancien Sg du ministère des Mines de l’Eau et de l’Energie va faire pourvoi en’ cassation à la Cour suprême le I 5 octobre 2012 et c’est après 05 longues années que son affaire va finalement être enrôlée.

L’Indépendant

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles