Camerounactuel

Mesures gouvernementales contre le Covid 19: les bars s’organisent

Le president du Syndicat national des exploitants de débits de boissons du Cameroun exhorte ses membres au respect des mesures de distanciation sociale.

Quel est l’impact de la mesure de fermeture des bars à 18 heures ?

Depuis que ces mesures ont été prises par le gouvernement, elles ont un impact sur les débits de boisson, j’avoue que ces mesures pour nous sont une pilule très amère. Elle est amère parce que ce secteur’ d’activités est aujourd’hui au plus à un tiers de ses recettes.

Malgré cette amertume, nous avons accepté de nous mettre derrière l’Etat pour lutter contre cette pandémie qui s’apparente à la pandémie du siècle. Nous avons instruit à l’ensemble de nos membres et propriétaires de débits de boissons le respect strict des mesures qui ont été prises par le gouvernement.

Il s’agit donc d’accepter la fermeture des bars à 18 heures même comme certaines personnes continuent de tricher un peu avec cette mesure…

En tant que président national, j’ai instruit tous les présidents régionaux à avoir un regard strict sur la fermeture des bars à 18 heures. Nous sommes allés un peu plus loin en demandant à tous les exploitants de débits de boisson de respecter les mesures barrières qui sont d’ordre hygiénique, qui consistent à se laver les mains avant d’avoir accès à un débit de boisson.

Aujourd’hui nous demandons à ces exploitants de sélectionner les clients qui respectent ces mesures surtout pour ceux qui consomment sur place.

En plus de cela, nous leur avons demandé d’amener les clients à porter les masques de protection pour barrer davantage la route à cette pandémie. C’est dur mais nous pensons qu’au regard de ce qui se passe, que les propriétaires de débits de boissons veillent au respect de ces mesures.

En ce qui concerne spécifiquement le port du masque, quelle est la consigne du syndicat aux exploitants des débits de boisson ?

La consigne du port du masque obligatoire est la plus difficile en ce qui concerne les consommateurs non seulement de l’avoir mais aussi de le porter pour ceux qui viennent consommer sur place. Nous leur avons demandé de ne pas servir tous ceux qui ne portent pas de masques car c’est obligatoire d’avoir un masque avec vous.

Certains gouverneurs en régions ont autorisé uniquement la vente à emporter, quelle est la position du syndicat par rapport à cette autre mesure qui pour l’instant reste localisée ?

Nous avons accueilli avec tristesse cette décision de certains représentants de l’Etat de rendre tous les débits de boisson en vente emportée. Je vais vous rappeler que dans la hiérarchie des débits de boisson il y a la consommation sur place, la vente à emporter et il y a les boites de nuit.

Le chef du gouvernement avait prescrit treize mesures puis sept et la mesure qui concernait directement les exploitants de débits de boissons était la fermeture à 18 heures, quand une autorité subalterne au Premier ministre décide de n’autoriser que les ventes à emporter nous pensons que sur le plan juridique c’est une aberration et nous l’accueillons avec tristesse et nous leur demandons de respecter les mesures prises par leur hiérarchie et cette mesure ne respecte pas la règlementation en vigueur.

Source : Le Jour

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi