Camerounactuel

Cyrille Atonfack : « l’armée camerounaise est fortement engagé dans la lutte contre le COVID-19 »

Le chef de la  Division de la Communication au Ministère de la Défense, vient de faire une sortie où il une mise au point sur certaines rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux.

Que se passe-t-il à la brigade du Quartier général de l’armée à Yaoundé à quelques heures du 06 avril ? La question se pose avec acquitté.  Pour cette interrogation, Cyrille Serge Atonfack Guemo vient de faire une petite clarification. « Depuis quelques heures circule sur la blogosphère un enregistrement audio contenant des propos décousus d’une voix féminine affirmant que la Quartier Général qui abrite la Brigade éponyme serait en ébullition.  Il n’en est rien. Absolument rien », écrit ce dernier dans un communiqué publié ce dimanche.

Pour le Capitaine de Frégate, « cette énième campagne de désinformation portée par les ennemis de la République aux desseins inavoués est vouée, tout comme les précédentes, à un cuisant échec ». Dans la foulée il rassure, « les femmes et hommes de cette unité vaquent sereinement à leurs occupations quotidiennes, avec dévouement, honneur et Fidélité. Comme dans toutes les casernes de la cité capitale, ainsi que sur tout le sanctuaire national ».

Coronavirus

« Dans le même registre, une autre rumeur vicieusement entretenue sur la toile laisse à penser que la Brigade du quartier Général serait considérablement atteinte par le Covid-19. Là encore, il n’en est rien. Rien du tout. Les mesures barrière prescrites par l’Organisation Mondiale de la Santé et le Ministère de la Santé sont ici rigoureusement respectées », poursuit ce dernier.

« Outre leurs missions régaliennes, les Forces de Defense et de sécurité sont fortement engagées dans la lutte contre le COVID-19, aux côtés du Ministère de la Santé et des autres entités étatiques concernées par cette pandémie mondiale. Les Forces de Défense attendent les prochaines balivernes qui vont continuer de pleuvoir avec sérénité et sourire en coin, certains citoyens, de véritables faux prophètes, ayant décidé de faire des attaques contre l’Armée camerounaise et les Institutions républicaines leur fond de commerce », conclut l’homme.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles