Camerounactuel

Cameroun : qui est Salihou Sadou le nouveau DG de la Cename ?

Salihou Sadou est le nouveau directeur général de la Centrale Nationale d’Approvisionnement en Médicaments et Consommables Médicaux Essentiels(Cename). Il a été porté à ce poste par un décret du président de la République signé le 06 juin 2022. Il remplace à cette fonction Vandi Deli qui occupait ce fauteuil depuis septembre 2020.

Diplômé de l’université de Ouagadougou au Burkina Faso en approvisionnement pharmaceutique (DIU/GAPH)avec mention assez bien. Le natif du Nord hérite d’une structure qui a clôturé l’exercice 2020 par un excèdent budgétaire de 112 millions, résultant d’un report de l’exercice 2019, qui représentaient 9% des émissions.

En ce qui concerne son activité de vente des produits pharmaceutique et consommables médicaux essentiels, qui représentaient 38% de son Chiffre d’affaires en 2019, elle a baissé de 58,34% en 2020 en raison des difficultés de recouvrement des créances (11,8 milliards) sur les clients au 31 décembre 2020.

Dans le même sillage de l’analyse de ses données financière. En 2020 la Cename est redevable d’une dette de 9 milliards constituée d’une dette fournisseurs 8,2 milliards, dette fiscale 448 millions, dette sociale 75 millions et d’autres dettes à hauteur de 1,1 milliard. Gestion du fonds Covid-19 : accusé de malversations, le Minresi développe ses arguments de défense

En termes de défis, Salihou Sadou devrait mettre en place une politique de production nationale en médicament. En effet, la Cename, dispose d’un énorme potentiel qui devrait lui permettre de satisfaire les commandes de ses clients de près de 80% selon le rapport 2020 de la CRT.

Cependant, son environnement marqué par une forte concurrence des entreprises privées d’une part et d’autres la réticence des fournisseurs à répondre aux sollicitations de la centrale de production, entrainent une couverture de la production nationale en médicament par cette dernière de moins de 5% de la demande domestique, estimée à 200 milliards de Fcfa par an.

Un autre pan sur lequel le nouveau promu devrait s’attarder c’est sur la tenue à temps de la sessions de comptes, « on observe une récurrence dans la tenue hors délais des sessions de comptes et l’inexistences d’un cadre stratégie de suivi des performances, notamment les comités spécialisés », indique le rapport 2020 do la CRT.

Parcours professionnel

Sur les tiares de sou parcours, on apprendra que de 2014 a 2015, Il a été Inspecteur des pharmaceutiques et laboratoires au ministère de la santé publique. A ce poste, il a été la charge de l’inspection des structures pharmaceutiques et laboratoires biologiques (publiques-privées), de la supervision des structures de santé (hôpitaux et autres formations sanitaires du pays), d’enquêter sur infractions commises par les professionnels de santé et le suivi des recommandations de sanctions à appliquer.

Plus tard, soit en 2020, il sera affecté à la direction de la Pharmacie du Médicament et des Laboratoires (Dpml), où il occupera le poste de directeur en remplacement toujours de sieur Vandi Deli. Gestion des fonds covid-19 : ce que la chambre des comptes reproche au Minsanté et au Minresi.

Rappelons que la Centrale nationale d’approvisionnement en médicaments et consommable médicaux essentiels, voit le jour en 2005 avec le décret n°2005/252 du 30 juin 20T35 portant création, organisation et fonctionnement de la Cename. Elle sera réorganisée plus tard par décret présidentiel le 20 septembre 2020. La Cename a pour mission de contribuer à la mise en oeuvre de la politique pharmaceutique nationale en matière d’approvisionnement et dispositifs médicaux essentiels.

L’Economie

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles