Camerounactuel

Cameroun : Paul Biya prépare-t-il une réforme territoriale pour créer de nouvelles régions ?

Une réflexion dans ce sens serait en cours au sein du sérail, les régions de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord seraient principalement visées, dans le but du relèvement du nombre de députés à l’Assemblée nationale.

Paul Biya préparerait une réforme territoriale à en croire le lanceur d’alerte Boris Bertolt. Ce dernier écrit : « dans la reforme territoriale en cours, en étude à la présidence de la République et non au Minat, Atanga Nji trop proche de l’homme à la Punk en a écarté, plusieurs départements devraient subir une opération chirurgicale.

Le Lamido de Rey-Bouba verra son royaume qui couvre l’actuel vaste département du Mayo-Rey, plus grand que toute la région de l’Ouest, scindé en deux. Avec la Benoué également sur la table pour être éclaté en deux, il s’agit des deux seuls départements à l’étude dans la région du Nord. Une autre coupe est attendue dans la région de l’Adamaoua, la discrète équipe en place travaille sur une scission en deux du département du Mbéré.

Peuplée d’environ 6 millions d’habitants, l’Extreme-Nord concentre la vive attention de l’équipe de la présidence de la République. Le Logone et Chari devrait être divisé en deux, le Mayo-Tsanaga en deux et le Mayo-Danay en deux. Les simulations des contours administratives existent déjà.

En droite ligne de cette réforme voulue par Paul Biya, de nouveaux arrondissements seront aussi créés dans le septentrion en particulier dans l’actuel Mbere qui devrait éclater, l’actuel Mayo-Tsanaga qui devrait également éclater et dans la Benoué.

Le processus de réflexion ainsi engagé touche l’ensemble du pays et s’accompagnera à terme d’un réajustement des circonscriptions électorales et même, a-t-on appris, d’un relèvement du nombre des députés à l’Assemblée nationale ».

Le Cameroun est divisé en 10 régions, 58 départements et 360 arrondissements placés respectivement sous l’autorité des gouverneurs, préfets et sous-préfets. À la faveur des textes (Décret N°2008/376 du 12 novembre 2008 portant sur l’organisation administrative de la République du Cameroun), les districts ont été érigés en arrondissements.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles