Camerounactuel

Bigamie : il laisse dettes et larmes à son épouse pour une Française

Rendu en Europe à la recherche d’une vie meilleure en promettant à son épouse de revenir bientôt, un homme va sceller un autre mariage avec une française. Criblée de dette laissées par son époux et lasse de pleurer son abandon, l’épouse restée au pays a saisi le tribunal d’une requête en divorce.

Je me sens abusée et très déçue par le comportement de mon époux. Je ne sais pas il est allé chercher en Europe alors qu’il avait un emploi stable et bien rémunéré ici au Cameroun» Ces cris de lamentations sont celles d’une jeune femme, prénommée Estrella, la trentaine révolue.

Elle a introduit une requête en divorce devant le tribunal de première instance de Yaoundé centra administratif-statuant en matière de droit local pour mettre ur, terme à son mariage d’avec Stephen, le père de ses enfants. Elle fonde sa requête sur trois motifs. L’abandon du foyer conjugal l’adultère et le non consommation du mariage.

En l’absence de Stephen, qui s’est fait représenter par son avocat, les débats ont été ouverts dans cette procédure la semaine dernière, Estrella dit avoir fait la connaissance de Stephen il y a plusieurs années dans les couloirs d’une entreprise publique qui les employait tous à Yaoundé.

À l’époque, les deux tourtereaux occupaient les postes stratégiques. Au début de leur Idylle, relate Estrella, Stephen fut un homme attentionné, romantique dont chaque geste la séduisait davantage. Les amoureux ne tarderont pas à se mettre ensemble.

En 2010, un mariage glamour et chic vient couronner leur amour bientôt comblé par la naissance de trois enfants aujourd’hui âgés de 11, 9 et 7 ans. Selon la dame, il régnait une confiance aveugle entre son époux et elle. «Nous avions un compte bancaire commun et aucun secret l’un envers l’autre. Nous étions un couple heureux et envié par tous», se souvient-elle encore.

Mensonge

Seulement, il y a plus de quatre ans que Stephen a déserté le foyer conjugal et n’est plus jamais revenu. Une semaine avant son départ du Cameroun, il a dit à son épouse qu’il partait en Europe pour des raison professionnelles et qu’il allait loger chez sa sœur aînée. Il y a quatre ans que Estrella attend le retour de son homme.

«Il a non seulement vidé notre compte commun, mais a aussi laissé une dette à la banque estimée à plus de cinq millions de francs que je dois rembourser. Il m’a également abandonné dans une maison en location avec les arriérés de foyer que j’évalue à plus de deux millions de francs.»

Pour ce qui est de la ration alimentaire des enfants du couple, Estrella soutient que c’est au début de l’année dernière que Stephen a commencé à envoyer de l’argent pour ces derniers.

«Entre temps, j’ai découvert que mon mari ne toge pas chez sa sœur comme il veut me faire croire, mais plutôt chez une femme blanche, qui est devenue son épouse par contrat de mariage. Cette dernière m’a d’ailleurs joint au téléphone pour me confirmer leur union et s’assurer que son homme n’a aucun engagement au pays avec une autre femme. J’ai dû mentir pour le protéger», a confié la femme trompée avant d’ajouter:

«A présent, je toue une chambrette avec mes enfants et nous partageons le même lit Je peine à les envoyer à l’école, vue mon état de santé et mes dettes, je veux qu’il s’occupe davantage de ses enfants et que notre mariage, qui n’existe plus que sur un papier blanc soit dissous.»

750 euros

Prenant la parole dans cette affaire pour ie compte de son client, l’avocat de Stephen a déclaré au tribunal que son client n’a jamais été un homme irresponsable qui ne s’est jamais détourné de ses obligations familiales comme veut le faire croire son épouse.

«C’est un homme qui a fait de longues études, mais n’a pas eu la chance de trouver un emploi dans son pays. Il est donc en aventure en Europe. II a toujours voulu offrir une vie meilleure à sa tendre épouse et à ses beaux enfants. Il n’a pas voulu rester accroché au porte-monnaie de son épouse, puisqu’il était au chômage. Il avait demandé à son épouse d’aller s’installer dans sa famille à lui, elle a refusé», a relaté l’avocat.

Poursuivant son témoignage, l’homme en robe noire a déclaré que Stephen n’a jamais abandonné sa famille. Il a d’ailleurs envoyé plus de 750 euros à son épouse ce matin, preuve qu’il pense toujours à eux. «Mon client n’a jamais pensé divorcer de son épouse, il me le disait encore ce matin. Il s’engage à payer la pension alimentaire si jamais le tribunal venait à prononcer le divorce et à accorder la garde de ses enfants à leur mère.»

En réplique, Estrella’a assuré au juge qu’elle a voulu aller rester dans sa belle-famille avec les enfants, mais, sa belle-mère n’a pas voulu l’accueillir. Elle a ensuite réitéré que son époux avait un emploi stable avant de quitter le pays.

«C’est après son départ de la boite qu’on l’a licencié pour absentéisme. Pourtant, il avait un bon salaire plus que moi», a-t-elle insisté. Estrella a promis de verser le bulletin de paie de son époux à la prochaine audience prévue le mois prochain.

Kalara

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi