Camerounactuel

Alice Sadio : «dites à monsieur Macron, qu’au moment où il reprend son vol retour, il y a dans ce pays des hommes qu’on a dressé les uns contre les autres»

La femme politique Alice Sadio pleure ainsi le sort du Cameroun en indiquant que la visite du président français Emmanuel Macron n’a été en rien productive. Lisez plutôt.

DITES À EMMANUEL MACRON DE MA PART QU’UN HOMME QUI CRI N’EST UN OURS QUI DANSE.

“Ces deux compatriotes auraient dû être vivants. Comme tant d’autres avant eux. Comme tant d’autres qui mouront après eux.

Je ne dis jamais RIP. Car je ne crois pas qu’ils puissent reposer en paix.

Si ce tournant fatal des armes n’avait pas été pris au détriment des réformes profondes. Ils seraient évidemment Vivants et près de leurs familles. La forme de l’État n’ayant jamais tué personne.

Par nos silences, par nos hypocrisies, par nos esprits cruels et va-t-en-guerre, nous sommes leurs assassins passifs ou actifs. À divers degrés.

Dites à monsieur Macron, qu’au moment où il reprend son vol retour, avec la satisfaction d’une mission bien menée,

Qu’à quelques encablures de la fête, il y a, dans ce même pays Cameroun, des hommes, des femmes, des enfants qu’on a dressé les uns contre les autres, et donc qui se mangent mutuellement, dans la quasi indifférence des « gens de bien », qui font…la « politique » !

On n’est pas loin de 10 000 (dix mille !) morts. Et ce n’est pas fini.

Pauvre Cameroun…

Alice Sadio”

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi