fbpx

Cameroun Actuel

Affaire Le Coq Sportif : Et si Eto’o refusait de revenir au statu quo ante ordonné par le juge des référés ?

Samuel Eto'o

Essai de décryptage de la position officielle de Le Coq Sportif !

À la suite de la publication de ce document par Le Coq Sportif, je vois ceux qui disent soutenir Eto’o jubiler parce que l’équipementier français s’engage fermement à ne pas perturber la participation des Lions Indomptables. Mais, il faut rester sur terre. L’ivresse collective, peut-être à cause de la proximité des « nguanja boys », risque de faire planer des Icares sans ailes qui, retrouvant leurs esprits au moment de la chute, comprendront tardivement le sens de « Si je savais… »!

Sérieusement, si la Fecafoot refuse de reprendre sa relation contractuelle avec Le Coq Sportif, dans la perspective d’habiller les Lions Indomptables pour le mondial Qatari, il y aura plusieurs hypothèses envisageables :

1. La tutelle décide de sortir de son mutisme et de réagir. Cette réaction fondée sur le fait que les Lions Indomptables appartiennent à l’État et non à la Fecafoot, pourrait se traduire par un rappel à l’ordre de la Fecafoot. Mais, le gouvernement peut également laisser la Fecafoot faire valoir son indépendance et son autonomie dans la gestion des questions du football, et permettre à l’instance qui se veut « faîtière » du football, de boire sa coupe jusqu’à la lie.

2. La Fecafoot décide de faire marche-arrière et trouve un compromis avec Le Coq Sportif. Dans ce cas, la Fecafoot peut obtenir que la poire soit coupée en deux : One All Sports pourrait alors vendre les maillots aux supporters et Le Coq Sportif pourrait accepter d’habiller les joueurs dans le cadre d’une entente assortie d’une confortable indemnité pour LCS.

3. La Fecafoot refuse toute entente avec Le Coq Sportif. Dans ce cas, il n’existe aucune possibilité immédiate de contrainte contre la Fecafoot et One All Sports, sauf si la FIFA s’en mêle et prend des mesures contraignantes contre la Fecafoot. Si la FIFA laisse faire, envoyant les parties à aller s’entendre ou à régler leur litige devant les tribunaux, les Lions Indomptables joueront avec les maillots One All Sports, puisque Le Coq Sportif n’entend pas empêcher cette possibilité.

En conclusion, à l’allure où vont les choses, si l’on considère la détermination de Samuel Eto’o Fils et le temps qui reste avant la Coupe du monde, One All Sports habillera certainement les Lions Indomptables MAIS, « IL FAUDRA GÉRER LE RETOUR » judiciaire qui suivra. Je ne souhaite pas être à la place d’Eto’o en cas de débâcle des Lions Indomptables ou d’investissement à perte de One All Sports car, LA FACTURE SERA LOURDE, SANS COMPTER LE REMBOURSEMENT DE

LA QUOTE-PART DE LA FECAFOOT AVANCÉE PAR L’ÉTAT. Le syndrome de 1972… qui a vu l’incarcération de nombreux responsables dont les indélicatesses se sont révélées postérieurement à la défaite des Lions à la CAN.
AFFAIRE À SUIVRE…

Jean Paul Ntsengue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi