Camerounactuel

Yaoundé : elle se fait bastonner par la maîtresse de son mari

La bastonnade de Juliette par la maîtresse de son mari est le principal ‘sujet de commentaires depuis hier 09 juin 2022. Enfants et jeunes du quartier Deux-chevaux, dans l’arrondissement de Yaoundé IVe en parlent avec beaucoup de raillerie.

« La mère, je te jure sur la tombe de ma maman qu’une femme ne peut pas me faire ça. Elle va seulement me tuer le jour-là. Tu m’arraches mon époux et me tapes encore devant lui et au quartier ? Le monde va s’effondrer ce jour-là pour nous deux », lance toute furieuse, une jeune dame, après la triste scène.

En réalité, Juliette est l’épouse de Georges qui fréquenterait une certaine Laura. Cette dernière est membre d’une tontine, où la femme de Georges est censeur. Chose que le jeune homme ignorait.

« Dernièrement, les gens me disaient au quartier qu’ils voient mon mari se promener partout dans les snacks bars avec cette dame. Je n’avais pas cru. Parce que moi je la connais calme. C’est aujourd’hui que la vérité est sortie. 99 jours pour le voleur, un jour pour le patron », explique la compagne de Georges.

Le dernier jour du voleur dont parle la dame, c’était le 08 juin dernier. Ce jour-là, Georges avait eu la malchance d’accompagner sa maîtresse à une réunion de tontine. Sauf que, son épouse fait également partie de cette organisation.

« Il a refusé de m’accompagner sous prétexte qu’il était pressé d’honorer une réunion d’affaires. À ma grande surprise quand je suis assise, je vois le monsieur déposer la bonne dame qu’il à même embrassée », ajoute l’épouse, toute couverte d’hématomes, consécutifs à la bagarre avec Juliette, la maîtresse de son mari.

Étant choquée par les faits, Juliette s’est invitée à la partie. Malheureusement, son adversaire n’a pas cédé à son statut. Au moment où sa femme se faisait battre, l’homme a pris la poudre d’escampette. Les deux « boxeuses » quant à elles ont été conduites chez le chef du quartier pour un arrangement à l’amiable.

Mutations

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles