fbpx

Cameroun Actuel

Situation alarmante dans l’Extrême Nord du Cameroun : 400 000 enfants sans acte de naissance

La région de l’Extrême Nord du Cameroun est confrontée à une situation préoccupante avec près de 400 000 enfants qui n’ont pas d’acte de naissance. Parmi eux, le département du Diamaré compte à lui seul 60 000 enfants sans ce document essentiel, un chiffre alarmant qui soulève des préoccupations sérieuses.

Ce constat inquiétant découle en grande partie de l’ignorance de plusieurs parents quant à la nécessité de déclarer la naissance de leurs enfants. Certains ont exprimé leur crainte quant à la possibilité que de nombreux enfants, faute d’acte de naissance, puissent abandonner leurs études, notamment ceux en classe d’examen. La complexité de la situation est exacerbée par la crise sécuritaire, où des parents sont contraints de vivre loin des centres de santé par peur des exactions de groupes comme Boko Haram. Cette situation a conduit à des naissances non déclarées, créant ainsi un obstacle majeur pour l’accès à l’éducation et aux examens pour ces enfants.

Le préfet du Diamaré a mis en garde les parents contre les conséquences néfastes pour leurs enfants, soulignant que l’absence d’acte de naissance peut entraîner des échecs aux examens, empêchant ainsi certains enfants intelligents de progresser dans leur scolarité.

Dans une démarche proactive, le préfet, accompagné de responsables locaux et de chefs traditionnels, a entrepris des actions de sensibilisation dans plusieurs villages pour inciter les parents à déclarer les naissances dans les centres de santé les plus proches. Cette initiative vise à encourager la responsabilisation des parents et à garantir un avenir éducatif solide pour ces enfants, essentiels pour le futur du Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi