Camerounactuel

Santé maternelle et néonatale: les sages-femmes reçoivent un don des Nations-Unis

A l’occasion de la journée mondiale dédiée à ce corps médical mardi, elles ont reçu des dons de la part du Fonds des Nations unies pour la population à Yaoundé.

A l’heure où le monde entier se bat contre le Covid-19, les sages-femmes sont sur le pied de guerre dans les maternités, les centres de santé et même dans les domiciles des femmes.

Et ce, au péril de leur vie et de leur bien-être pour sauver les vies des mères et des nouveau-nés. A l’occasion de la célébration de la journée internationale de ces « donneuses de vie », sous le thème : « La contribution de la sage-femme dans la prévention et la riposte contre la pandémie de Co-vid-19 aux côtés des autres professionnels de la santé », le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) a mis les petits plats dans les grands pour rendre un vibrant hommage à ce corps médical. C’était au cours d’une cérémonie organisée à l’Hôpital Gynéco-Obstétrique et pédiatrique de Yaoundé (Hgopy).

Y prenaient part, le Pr. Robinson Mbu, directeur de la santé familiale au ministère de la Santé publique, représentant le ministre, Siti Batoul Ous-sein, représentante de l’Unfpa, Dr Phanuel Habi-mana, représentant de l’Oms et du directeur général de Hgopy, le Pr. Fru Angwafor III. Annie Atchoumi, présidente de l’association des sages-femmes et assimilés du Cameroun (Asfac) était également de la partie. Pour la représentante de l’Unfpa, les sages-femmes ont toujours joué un rôle crucial dans la lutte contre les pandémies.

C’est dans ce sens, que l’Unfpa a décidé de soutenir ces personnels qui se trouvent en trouvent en première ligne dans la lutte contre le Covid-19. Elle a remis à l’Asfac des dons constitués des seaux d’eau avec robinets, des cartons de gants, de savon, des masques lavables, entre autres. « Les sages-femmes sont l’épine dorsale

des systèmes de santé maternelle. Elles aident à mettre au monde les bébés et leur mission va bien au-delà. La crise actuelle est l’occasion pour nous tous de soutenir davantage leurs efforts visant à défendre la santé et les droits reproductifs et sexuels de toutes les femmes où qu’elles se trouvent », a confié Siti Batoul Oussein. Pour la présidente de l’Asfac, cette journée est placée sous le signe de la célébration et de la valori

sation de tous les acteurs de la santé maternelle à travers les sages-femmes. « Nous avons fait notre plaidoyer au gouvernement pour leur recrutement massif si nous voulons atteindre notre objectif qui est celui de sauver les vies des femmes dans les maternités et dans le monde entier, car les trois quarts sont au chômage. Et nous marquons toute notre reconnaissance à nos partenaires », a-t-elle indiqué

Source: Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles