Camerounactuel

Riposte contre le Covid 19: la consommation dans les bars interdite à l’Ouest

Cette décision est contenue dans un arrêté signé le 17 avril dernier par Augustine Awa Fonka, gouverneur de la région de l’Ouest.

Les populations de la région de l’Ouest n’ont plus droit à consommer sur place des vins, des boissons alcooliques, hygiéniques et traditionnelles dans les débits de boissons, stations-services, établissements commerciaux et autres lieux aménagés à cet effet. Les buveurs sont désormais appelés à adapter des nouveaux comportements quand il faudra prendre un verre en individuel ou en petit groupe.

Une fois cet arrêté rendu public, les consommateurs des vins et des boissons de la région de l’Ouest ont le choix entre emporter leurs produits pour des domiciles ou tout simplement s’abstenir de les consommer.

Cette restriction fait $uite à un arrêté régional pourtant interdiction de la consomfnation sur place des vins, des boissons alcooliques, hygiéniques et traditionnelles sur toute l’étendue de la région de l’Ouest.

Dans cette noté officielle signée le 17 avril 2020 dernier, Augustine Awa Fonka, gouverneur de cette région précise que cette décision entre dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 dans cette partie du pays.

Le gouverneur de l’Ouest à travers cet arrêté invite les autorités administratives et les forces de maintien de l’ordre chacun en ce qui la concerne à l’application de cette décision. Dans certains départements et arrondissements, les autorités administratives ont déjà sorti des communiqués en application à l’arrêt régional signé d’Augustine Awa Fonka. Dans les départements et les arrondissements, les arrêtés et les communiqués d’application ne se sont pas fait attendre.

Dans un arrêté préfectoral signé hier, de Mboke Godlive Ntua, préfet de la Menoua, interdit la consommation sur place des vins, des boissons alcooliques, hygiéniques et traditionnels dans les débits de boissons, stations-services, établissements commerciaux et autres lieux aménagés à cet effet. Il précise par ailleurs que les contrevenants seront face à la rigueur de la loi.

« Tout contrevenant aux dispositions du présent arrêté sera considéré comme s’étant délibérément mis dans la position de facilitation de la propagation de l’épidémie du Covid-19 et s’expose ainsi aux sanctions prévues les lois et réglementations en vigueur », précise cet arrêté du préfet de la Menoua.

Il revient désormais aux autorités administratives et aux forces de maintien de l’ordre chacune selon ses compétences de veiller au respect de ces mesures barrières contre la propagation du Coronavirus dans la région de l’Ouest.

Source: Le Jour

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles