Camerounactuel

Mariage des prêtres : une plainte anonyme contre un Abbé

Dans une lettre anonyme adressée à l’Archevêque métropolitain de Yaoundé, un certain « apôtre de la vérité » accuse l’abbé Denis Bedinga Ebanga de vivre une idylle amoureuse qui risquerait conduire à la célébration de son mariage dans quelques jours, malgré son statut de prélat.

Mgr Jean Mbarga, Archevêque métropolitain de Yaoundé, procédera aux ordinations diaconales et presbytérales le 9 juillet 2022 à la Cathédrale Notre-Dame des victoires de Yaoundé. Parmi les candidats à l’ordination diaconale, figure Denis Bambino Bedinga Ebanga.

Ce dernier, dans une lettre anonyme d’un chrétien engagé, est accusé d’être père de famille et fiancé à une femme dont la célébration nuptiale aura lieu après son ordination en juillet prochain. «Vous allez ordonner des prêtres dans un mois, parmi lesquels l’Abbé Bedinga Ebanga Denis.

Comme « Apôtre de là vérité», je vous informe que ce garçon est père de deux enfants et comme fils unique, ses parents le poussent à se marier après son ordination. Ce qui sera alors très grave», peut-on lire dans la note de dénonciation.

Dans le réquisitoire contre l’Abbé, « l’Apôtre de la vérité » sans trop donner de détails susceptibles de confirmer ou infirmer ces dires, relève également que la copine de l’homme de Dieu est d’ailleurs à Yaoundé. «Prenez donc vos dispositions et faites descendre une commission d’enquête dans son village… Voilà ce que je voulais vous dire pour avoir la conscience tranquille», poursuit-il.

A en croire ce dernier, il veut faire savoir que l’Abbé entend suivre deux lièvres à la fois : celui du prélat et de chef de famille légalement marié. La dénonciation a d’ailleurs fait le tour des réseaux sociaux.

Des déclarations qui seront très vite réfutées par l’Abbé Denis Bedinga Ebanga qui, dans une mise au point, souhaite ÿ apporter un démenti formel.

« Depuis cette soirée du 08 juin 2022, il circule à mon sujet une lettre anonyme d’un certain apôtre de la vérité m’accablant de faits graves capable de mettre en péril mon admission aux ordres sacrés. Je ne suis ni de près, ni de loin coupable de tels faits. Ces allégations n ‘ont d’autres objectifs que la diffamation et la délation », a-t-il écrit.

Car, selon lui, il s’agit d’une machination mise en œuvre pour mettre en péril son ordination comme prêtre. Tout en confiant au Seigneur ces moments de préparation, afin que son Esprit mène vers la vérité tout entière, l’Abbé Denis Bambino Bedinga Ebanga prie le Très Haut d’ouvrir le chemin de la conversion «cet apôtre de la vérité ». « A vous tous qui avez été heurtés par de telles suppositions, recevez ici l’expression de ma désolation », conclut-il.

Une énième situation ’qui évoque une fois de plus, l’épineux débat du mariage des prêtres de l’église catholique Romaine. Dans l’impossibilité de joindre l’Archevêque Métropolitain de Yaoundé,- nous y reviendrons dans nos prochaines parutions.

L’Anecdote

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles