Camerounactuel

Lutte contre le Covid-19 : l’absence de Paul Biya fait jaser

Le chef de l’Etat, qui n’est pas apparu en public depuis le 11 mars 2020, fait l’objet de nombreuses rumeurs sur son état de santé. Une disparition inhabituelle qui commence à devenir inquiétante…

Alors que l’épidémie de coronavirus, partie de Chine, continue de faire des milliers de victimes à travers le monde et notamment au Cameroun, le chef de l’Etat camerounais ne s’est toujours pas exprimé dans un message télévisé comme l’ont fait plusieurs chefs d’Etat.

Le locataire d’Etoudi a seulement choisit la voie d’un tweet pour donner les directives à suivre dans le cadre de la riposté face à la pandémie. Un silence qui fait circuler les rumeurs les plus folles sur internet et dans les milieux huppés de ta République.

La dernière apparition du chef de l’Etat camerounais remonte au mercredi 11 mars 2020. Il avait reçu au palais d’Etoudi, l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Peter Balerin avec lequel ils avaient discuté des sujets commun, notamment » la santé et la situation dans le Nord-Ouest et du Sud-Ouest ».

Coup de tonnerre ! Dans la nuit du mercredi 25 mars 2020, un internaute répondant au nom de Kamwa la panthère » annonce dans une vidéo sur sa page Facebook, le décès du président de la République.

Reprise par les réseaux sociaux, les supputations sur le « décès » du président Biya ont été démenties par le ministre de la Communication qui apportera un démenti formel aux « étucubrations et fantasmes » de cet internaute d’origine camerounaise. »

Le président de la République vaque normalement à ses occupations régaliennes », a notamment déclaré le 26 mars, René Emmanuel Sadi, porte-parole du gouvernement. Mais au fil des jours, le président Biya n’apparaît pas dans les différents journaux télévisés, même si d’importants textes portant sa signature, ont récemment été rendus publics.

Puis, renseigne une source à l’immeuble Etoile, le Premier ministre Dion Ngute n’a pas rencontré depuis que le Coronavirus est entré en terre camerounaise – du moins en présence des caméras – son chef pour les entretiens traditionnels.

Exception camerounaise

Et personne ne voit Paul Biya dans la riposte nationale contre le Covid-19. En première ligne, on retrouve le Premier ministre et son ministre de la Santé, Manaouda Malachie. Suffisant pour relancer la polémiqué sur la santé de celui qui a été officiellement réélu à l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 pour un nouveau septennat.

Paul Biya est un homme très discret mais il n’a pas l’habitude de rester aussi longtemps en dehors de l’actualité », confie sous couvert de l’anonymat un diplomate accrédité à Yaoundé qui réfute néanmoins la thèse de la maladie.

« Il a peut-être pris quelques jours de repos-, poursuit le diplomate, qui aurait souhaité que les autorités communiquent plus sur la situation.

Nous attendons, ce qui est normal, que le président de notre pays penne la parole. Ce n’est pas une manifestation de faiblesse loin de là. Lorsqu’on voit les dirigeants d’autres pays monter en première ligne.

Il est des moments quand même où ceux qui peuvent célébrer ce qu’on appelle l’exception camerounaise doivent se dire que nous ne sommes pas les plus intelligents de la planète », a déclaré le président national du Parti de l’Alliance Libérale (Pal), Célestin Bedzigui, le 3 avril 2020, sur Abk radio.

Vœu exaucé puisqu’une source en service à la présidence de la République assure au Messager qu’en -fin de semaine dernière, le chef de l’État « a eu plusieurs séances de travail dans son bureau du palais présidentiel ».

Nul doute que la nomination « imminente », dit-on, du nouveau gouvernement, devrait faire taire définitivement les rumeurs sur l’état de santé de Paul Biya. Nul doute que la nomination « imminente », dit-on, du nouveau gouvernement, devrait faire taire définitivement les rumeurs sur l’état de santé de Paul Biya.

Source: Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles