Camerounactuel

Lutte contre la cécité des rivières : l’Ambassadeur des Etats-Unis visite l’hôpital de district d’Obala et participe à l’administration du Mectizan

L’ambassadeur Christopher J. Lamora a visité l’hôpital de district d’Obala pour apprécier la contribution du gouvernement américain par le biais de CDC.

A travers le Plan d’urgence du président américain pour la lutte contre le sida (PEPFAR), CDC soutient les services cliniques et de laboratoire de l’hôpital du district d’Obala depuis 2014. Au cours des trois dernières années, CDC a investi plus de 211 millions de Francs CFA ($350 000) pour renforcer la prévention, les soins et le traitement pour toutes les personnes vivant avec le VIH.

F’Ambassadeur Christopher J. Famora s’est ensuite rendu au village Minkama III, dans le district de santé d’Obala, pour participer à l’administration de masse du médicament Mectizan pour prévenir l’onchocercose (cécité des rivières) et protéger la santé de 1 587 personnes vivant dans le village. Cet événement s’est déroulé dans le cadre du programme Act to End NTDs | West financé par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et mis en œuvre par FHI360 et Helen Keller International.

A Minkama III, l’Ambassadeur Famora et Dr Charlotte Moussi, Déléguée régionale de la santé pour le Centre ont assisté à la distribution porte-à-porte du Mectizan par des distributeurs communautaires et ont remis des certificats d’appréciation à 50 distributeurs pour leur travail au cours des 10 dernières années dans la lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN), en particulier l’onchocercose, dans leur communauté.

L’Ambassadeur Lamora a déclaré qu’ « il est bon de voir que les campagnes régulières d’administration de médicaments à Minkama ont permis de réduire les cas d’éléphantiasis grave et de cécité, donnant ainsi l’espoir d’une vie sans filariose lymphatique et sans onchocercose au Cameroun. » Le gouvernement des Etats-Unis, par le biais de l’USAID, soutient la fourniture de médicaments sûrs et efficaces pour traiter les MTN dans les 10 régions du Cameroun.

L’USAID/Washington fournit un soutien technique et financier au programme NTD du Cameroun depuis 2010, avec un budget annuel d’environ 2,2 milliards Francs CFA (3,8 millions de dollars). Le programme NTD de l’USAID se concentre sur le contrôle et l’élimination de la filariose lymphatique (éléphantiasis), du trachome et de l’onchocercose (cécité des rivières), dans les régions de l’Adamawa, du Centre, de l’Est, du Nord, du Nord-Ouest, de l’Extrême-Nord et du Sud-Ouest.

Le gouvernement des Etats-Unis, par le biais de l’USAID, continuera à collaborer avec le ministère de la Santé publique pour contrôler et éliminer les MTN au Cameroun.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi