Camerounactuel

Les employés de Camwater annoncent une grève le 1er octobre prochain

Les syndicats du secteur dénoncent le non paiement de la dette sociale dûe aux employés de la Camwater entre autres.

Les employés de Camwater exigent le déblocage de la somme de 10 milliards de francs Cfa, avant le 30 septembre 2022. Faute de quoi, ils entameront une grève le 1er octobre prochain; peut-on lire dans une correspondance datant du 9 septembre 2022.

L’allocation de ce montant aux employés de la Cameroon water utilities corporation, a été ordonné par le chef de l’État en 2018 à en croire la lettre adressée au chef du gouvernement.

Cette somme devrait servir à régler les charges liées à la fin de l’affermage et particulièrement celles liées à la dette sociale du fait de la fin d’affermage soulageant ainsi “les souffrances de leurs camarades en retraite qui meurent dans la précarité, et aussi éviter au futur le spectre de la retraite qui engendre un stress à nul pareil, et à la cause de plusieurs maladies”, relatent les plaignants.

Réunis autour des syndicats de leur corporation, les employés de Camwater ont tenté à plusieurs reprises, d’avoir un dialogue de franc avec les membres du gouvernement.

Cela n’a mené à rien, ils ont d’ailleurs essuyé un revers le 7 septembre dernier, alors qu’une audience était prévue avec le Ministre des Finances. Ils se disent également traités au rabais en comparaison avec les employés du secteur de l’électricité.

Pour preuve, “le gouvernement de la République a débloqué la somme de 180 milliards pour assainir le secteur de l’électricité et ceci au profit des entreprises et Eneo-KPDC-DPDC-EDC et SONATREL” précisent t-ils.

Dans leur correspondance du 9 septembre, ils réclament plus de respect pour leur secteur et interpellent le Ministre des Finances, pour le déblocage de la Somme sus-indiquée.

Si rien n’est fait, il prendront toutes les mesures syndicales appropriées pour faire entendre leur voix en commençant par une grève illimitée dès le 1er octobre, jusqu’à satisfaction.

En février dernier, une réunion de crise avec le ministre de l’eau et de l’énergie Gaston Eloundou Essomba a permis d’apaiser les tensions au sein de cette structure et les employés avaient alors lever le mot d’ordre de grève prévu le 21 février 2022.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi