fbpx

Cameroun Actuel

Le Cameroun s’endette à hauteur de 33 milliards de Fcfa pour étendre son système de vidéosurveillance urbaine

Le président de la République du Cameroun a récemment autorisé un nouvel endettement en vue de financer la deuxième phase du Projet d’extension du système intelligent de vidéosurveillance urbaine. Ce prêt de 50 millions d’euros, soit environ 32,8 milliards de Fcfa, a été contracté auprès de Banco Santander branche de Hong-Kong.

Cette décision fait suite à un précédent prêt contracté le 29 décembre 2021 auprès de China Construction Bank Corporation pour le même projet. La première phase du projet, désormais achevée, a consisté à installer 1 500 caméras de vidéosurveillance dans plusieurs villes du Cameroun, ainsi que des postes émetteurs-récepteurs portatifs pour une surveillance accrue du territoire.

La deuxième phase du projet, dont le déploiement n’est pas encore précisé, vise à renforcer les capacités opérationnelles de la police et la surveillance du territoire. Ce projet s’inscrit dans la stratégie nationale de lutte contre la criminalité définie par le gouvernement camerounais.

Le coût global du Plan national du système intelligent de vidéosurveillance urbaine, lancé en 2014, s’élève à 108 milliards de Fcfa. Ce plan, piloté par la Délégation générale de la sûreté nationale (Dgsn), est une composante majeure de l’axe d’intervention lié au renforcement de l’état de droit et de la sécurité des personnes et des biens du Programme d’investissement prioritaire (PIP) 2022-2024.

Parmi les objectifs assignés à ce plan, on trouve le renforcement de l’état de droit, la protection des droits humains, la lutte contre l’insécurité, la criminalité et le terrorisme, ainsi que l’amélioration de la communication institutionnelle. À terme, ce projet contribuera à lutter contre la criminalité urbaine et à renforcer la sécurité dans les rues du Cameroun, tout en abordant des défis tels que le phénomène des bombes artisanales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi