Camerounactuel

ENS de Yaoundé : le report des concours salué

Initialement prévues ces 24 et 25 septembre, les épreuves auront plutôt lieu les 8 et 9 octobre suite à une décision du recteur de l’université de Yaoundé 1, prorogeant également la date limite de dépôt des dossiers.

L’acte, salvateur, du Pr Maurice Aurélien Sosso est d’autant plus applaudi à un maximum de candidats, au regard du contexte socio-économique, de disposer d’assez de possibilité pour pouvoir déposer, à temps, leurs dossiers.

Dans le cadre des concours d’entrée à l’École normale supérieure pour le compte de l’année 2022, le recteur de l’université de Yaoundé 1, Pr Maurice Aurélien Sosso, dans un communiqué de presse rendu public le 12 septembre 2022, vient de reporter les examens d’entrée en première année du premier cycle et en première année du second cycle.

Initialement prévus les 24 et 25 septembres 2022, lesdits concours auront plutôt lieu les 8 et 9 octobre 2022. Le communiqué du recteur précise également que la date limite de dépôts des dossiers de candidature est reportée au 5 octobre 2022 à l’École normale supérieure de Yaoundé (Service de la scolarité), et au 3 octobre 2022 dans les centres régionaux (Délégations régionales du Minesec).

La décision de report de ces concours est saluée, non seulement par les familles, mais également par les candidats.

« C’est une très bonne initiative qu’a prise le recteur de l’université de Yaoundé. Car, cela va permettre à ce que qu’on ait assez de temps pour trouver les frais de dossiers. Ça permettra également aux retardataires qui constituent encore leurs dossiers de pouvoir les déposer dans les délais », déclare George Pokam, parent.

Il faut préciser que cette période de concours est souvent caractérisée par une affluence de candidats. Avec des files d’attente pour la légalisation, par exemple, des copies d’acte de naissance et le paiement des frais de dossier à la banque. Une situation qui entraîne des retards lors des dépôts des dossiers.

Les postulants, eux-mêmes, se réjouissent de la décision prise par le Pr Maurice Aurélien Sosso. « En reportant les dates des concours de l’École normale supérieure, monsieur le recteur nous soulagent vraiment. Je n’étais vraiment pas encore prête pour affronter ces épreuves.

Cette nouvelle marge de temps va donc me mettre de mieux réviser et mettre le maximum de chance de mon côté pour pouvoir réussir, compte tenu du fait que le nombre de postulants est très élevé par rapport au nombre de places requises », indique victoire Mengue.

La Météo

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi