Camerounactuel

Covid-19 : de faux désinfectants en circulation à Bamenda

Révélation faite ce jeudi 2 avril 2020 par les autorités de la capitale de la région du nord-ouest au cours d’une descente sur le terrain.

La pandémie du coronavirus, évolue à une vitesse grand « V » au Cameroun. Pour se faire de l’argent, les citoyens véreux trouvent des nouveaux moyens pour  se frotter les mains. Pour parvenir à leurs fins, le (s) auteur (s), dont on ignore encore le (s) identité (s), mettent sur le marché du gel hydro-alcoolique contrefait.

Pour combattre ce mal, le Gouverneur de la région, Adolphe Lele Lafrique et son équipe ont effectué une descente dans les rues de la ville de Bamenda, chef-lieu de cette région. C’était ce jeudi, 02 avril 2020. Quelques échantillons du faux produit ont été saisis et seront examinés. « Il y’a des contrefaçons que les gens ont commencé à fabriquer. Ils n’ont pas l’autorisation de faire ça. Seuls les fabricants de médicaments ont été autorisé par le ministre en fabriqué », explique  le gouverneur.

A l’hôpital régional

La sensibilisation étant également à l’ordre du jour, le patron de la région n’a pas hésité de rappeler aux commerçants du marché des vivres l’importance du lavage des mains. Vu que le danger a déjà atteint la région de l’Est voisine. En appui, le maire de Bamenda prévoit de fermer les marchés, à partir de ce  03 avril 2020, pour une désinfection générale. A l’hôpital régional, l’admission des usagers est conditionnée par un test.

Une preuve que la vigilance est de mise dans la région du Nord-Ouest. Officiellement, on ne dénombre pas encore de malades dans cette région en proie à la crise séparatiste. Le patron de la région invite les populations à plus de discipline et de responsabilité. Comme ailleurs, au Cameroun, l’on est sur le qui-vive.

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles