Camerounactuel

Coronavirus : le nombre de personnes infectées augmente

Alors que le nombre de cas confirmés au covid-19 ne fait qu’augmenter, de nombreux camerounais continuent de bafouer les mesures du gouvernement pour limiter la propagation de cette pandémie au Cameroun.

Le ministre de la Santé publique. Manaouda Malachie, a annoncé hier lundi 13 avril 2020 que 03 cas de plus, soit un total de 820 cas de coronavirus ; 12 morts et 98 guéris déclarés par le par le ministre de la Santé publique sur son compte tweeter.

Selon lui, la transmission de ces virus se fait par voie aérienne, I par contact direct avec des sécrétions ou par l’intermédiaire d’un objet contaminé. Concrètement, le virus se propagé par les voies respiratoires, lorsqu’une sécrétion comme du mucus ou de la salive passe d’une personne à l’autre.

La contamination peut se faire aussi par l’intermédiaire d un objet : un premier individu, atteint par le coronavirus, peut ainsi contaminer une poignée de porte, qui sert alors de vecteur vers une seconde personne quand elle s’en saisira. « La période d’incubation qui précède l’apparition des symptômes dure 3 à 6 jours.

Néanmoins, les infections à coronavirus ne sont habituellement pas diagnostiquées en raison de leur caractère bénin et de leur guérison spontanée », précise-t-il. Avant d’arriver jusqu’à l’humain, le virus transite par les animaux.

Règles élémentaires d’hygiène

Afin de prévenir les risques de propagation, il est recommandé aux populations de respecter les règles élémentaires d’hygiène ci-après : Se laver les mains avec de l’eau propre coulante et du savon ou utiliser une solution hydroalcoolique ; se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir lorsqu’on tousse, éternue ou utiliser le pli du coude ; éviter tout contact étroit avec toute personne présentant des symptômes de la grippe ; bien cuire la viande et les autres aliments avant de les Consommer.

A l’attention des voyageurs, il est conseillé de reporter les déplacements sans nécessité. Par ailleurs, toute personne ayant effectué un voyage hors du Cameroun ou ayant été en contact avec un voyageur malade, et qui présente les symptômes dans les 14 derniers jours précédant le début de la maladie, doit immédiatement composer le 1510 afin d’être pris en charge.

«A ce jour, il n’existe aucun vaccin ni traitement spécifique contrerces virus », explique-t-on au Centre Pasteur à Yaoundé. ’Le seul moyen d’éviter la propagation de la maladie consiste à’ mettre les patients atteints en quarantaine, le temps qûê les symptômes disparaissent.

Source: Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles