Camerounactuel

Corée du Sud vs Cameroun : les notes de chaque Lion

Il y aura forcément des répétitions, certains ayant confirmé ce que nous pensions. Mais la rotation famélique de l’effectif par le staff limite notre champ de vision.

Sur la seule période Fifa avant le Mondial, il ya des joueurs qu’on n’a pas vu. Des seconds couteaux qui se cachent dans le groupe et occupent malheureusement des places que d’autres auraient pu occuper. Les reconvoquer pour le mondial sans les avoir vu, n’est pas loin d’être une tromperie sur la marchandise.

ANDRÉ ONANA 6/10 : Il a essayé des choses que le staff pourrait exploiter. Son jeu au pied parfait, mieux que certains joueurs de champ dans la justesse des transversales, s’est révélé être utile. Ses excentricités dans le jeu doivent cependant être modérées. Il aurait pu se mettre davantage en danger face à des attaquants plus virevoltant. Par son jeu, on voit clairement la difficulté pour sa défense à sortir le ballon proprement. Il a fait monter son bloc. Un coup de pouce face à un Nkoulou à l’ancienne.

NICOLAS NKOULOU 3/10 : En insistant sur lui comme patron de La Défense, je ne sais pas ce que le Coach voit que nous ne voyons pas. À son prime, il fuyait les duels et misait sur son intelligence et sa rapidité. Aujourd’hui, il fuit davantage les mêmes duels et n’a plus de rapidité. Sur le but coréen, un patron de défense doit veiller sur un marquage strict du plus grand danger coréen H. M. SON. Il était tout le temps battu en vitesse.

JEAN CHARLES CASTELETO 4,5/10 : La volonté et l’engagement ne suffisent toujours pas, surtout quand son partenaire abandonne tous les duels. Conséquence il était partout et nulle part. Il n’a pas en deux matches trouvé ses repères avec Nkoulou et n’arrivait même pas à monter. Match compliqué.

NOUHOU TOLO 2,5/10 : Je pense sincèrement que même une place pour le Qatar, il ne mérite plus. En 90 minutes, ce gars n’a fait aucune action d’éclat ni offensivement, ni défensivement. En fait parce qu’il était perdu. Il est urgent de briefer EBOSSE sur ce côté pour nous sauver.

FAI COLLINS 5/10 : Ce joueur est besogneux et appliqué et c’est connu. Il a dès éclair offensifs tout aussi utile. À défaut de naturaliser Hakimi ou Militaō, il faut le sauver en lui amenant une concurrence fraîche et réelle comme Enzo Tchato, à défaut d’adapter un autre joueur à ce poste. Je me pose toujours la question de savoir pourquoi Mbaizo sa doublure n’est pas mise à l’épreuve pour rassurer en cas de… est-ce un aveu du staff?

GAËL ONDOUA 0,5/10 : je ne sais pas si depuis le match contre l’Algérie, on a revu ce gars au haut niveau. Il n’est même pas titulaire en deuxième division allemande et son claquage a juste trahi le niveau auquel il est habitué. Impossible de l’essayer pour une compétition sérieuse et surtout quand NCHAM a montré au même poste qu’il avait de la ressource.

OUM GOUET 4/10 : il n’est pas à blâmer parce que ceux qui le titularisent connaissent son jeu. C’est un 6 à l’ancienne qui peut savoir parfois détruire sans savoir passer le ballon. Ce qui me convainc que le staff voulait limiter les dégâts et non créer le danger. Quasiment dans la même situation en club que Gael Ondoua, les crampes de fin de match ont trahi son irrégularité à ce niveau.

MARTIN HONGLA 3/10 : Pour ceux qui l’ont vu sur les matches face à l’Algérie, il peut largement mieux faire. Condamné à défendre, il n’a réellement montré aucune qualité d’aller vers l’avant alors qu’il a de la ressource. Là encore, c’est l’irrégularité en club qui doit le trahir à ce niveau.

OLIVIER NCHAM 5,5/10 : Pour le moment, c’est le seul milieu qui peut prétendre à quelque chose au Qatar. Il est intelligent et son entrée a passablement changé l’allure de l’équipe. Pour une équipe qui a eu deux tirs cadrés, il est l’un des rares à avoir essayé cet exercice.

BRYAN MBEUMO 6,5/10 : il a voulu être trop correct, jouer collectif sur certaines actions où il aurait pu montrer plus d’audace. Et là, le haut niveau ne trompe pas. Régulier avec son club en Premier League, son activité a été au dessus de la moyenne. Les mauvais appels de ses coéquipiers ou l’absence des appels ne l’ont pas aidé. Mais clairement il survole la classe des attaquants.

MOUMI NGAMALEU 3/10 : Je crois qu’il est urgent pour lui de changer de poste. Difficile de me convaincre qu’il est un attaquant qui en situation offensive, ne semble avoir aucun argument pour avancer. Les rares fois où on le voit, c’est sur des fautes défensives totalement inutiles. Je m’interroge sur sa sélection pour le Qatar.

ABOUBAKAR VINCENT 2/10 : Il s’obstine avec son staff à croire qu’on peut l’utiliser sur ses qualités d’antan. D’abord il évolue dans un championnat peu compétitif, ensuite il a pris de l’âge et ne mise que sur sa technique mais de façon arrêtée. Pour cela il doit rester dans les 18 mètres. Or il décroche trop et perd presque toutes les balles très loin de la surface adverse. Je répète en majuscules IL NE PEUT ÊTRE UTILISÉ QUE DANS UN RÔLE PROCHE DE CELUI DE ROGER MILLA EN 90.

LEANDRE TAWAMBA 0.5/10 : L’une des raisons évoquées pour nous faire avaler la sélection de ce gars, c’est son gabarit et son activité sur les défenses. C’est tellement lunaire qu’il n’arrive même pas à amortir un ballon. Et comme en Algérie où il a une occasion de pardonner l’imposture de sa convocation, il parait distrait. Il n’y a pas deux conclusions : c’est un problème de niveau !

STAFF TECHNIQUE 1/10 : Il était question dans votre langage, de voir et d’évaluer tous les joueurs. Comment expliquer les remplacements tardifs des joueurs que vous n’avez pas vu réellement ? Tout se passe donc comme s’il fallait réaliser un coup, gagner même à l’arraché un match, pour continuer avec le sursis émotionnel. Une seule question : CEST QUOI LE PROJET DE JEU?

PUBLIC 2/10 : Vous faites les aveugles et les fanatiques, après vous pleurez à haute voix. Restez lucide pour aider cette équipe simplement. Sans lui donner les espoirs irréalisables, sans la tourner dans la boue en jetant le bébé avec l’eau du bain. ENSEMBLE JUSQU’AU QATAR.

Martin Camus MIMB

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi