Camerounactuel

CNC : ce que Amougou Belinga et Joe Chebonkeng se sont dits

Les médias du patron du Groupe L’Anecdote figurent au nombre de ceux qui tardent à appliquer les dernières sanctions prononcées contre certains de ses employés.

« Rencontre conviviale ce Jour au siège du Conseil National de la Communication entre son Président Joseph CHEBONKENG KALABUBSEU et le Président du Groupe l’Anecdote S.M Jean Pierre AMOUGOU BELINGA ».

Ceci est une publication du journaliste Bruno Bidjang, directeur adjoint de la télévision Vision 4 cet après-midi sur Facebook. Toujours sur ce réseau social, la page officielle de Vision 4 précise que c’est Amougou Belinga qui « a sollicité une rencontre avec le président du Conseil National de la Communication, Joseph Chebonkeng ».

La chaîne privée poursuit:  » il en ressort que le Groupe L’Anecdote est en faveur d’une République exemplaire et compte oeuvrer pour cette vision, qui passe, aussi, par les Médias et les professionnels des médias ».

Une autre publication Facebook émanant cette fois-ci de la plateforme Week Infos apporte plus de détails. En voici le contenu:

« Détente : Jean Pierre Amougou Belinga respecte le CNC…

IL l’a toujours clamé à haute voix. Être pour le respect des institutions républicaines. Respect de la légalité, républicain jusqu’au bout des doigts. Jean Pierre Amougou Belinga s’est rendu ce jour au siège du Conseil National de la Communication ce jour à Yaoundé. Il a été reçu par le patron des lieux Joe Nkalabusse.

L’échange entre les deux personnalités a tourné autour des récentes sanctions du CNC contre certains journalistes de Vision 4 et surtout de la perception que le CNC a des médias du groupe l’Anecdote. Après échanges, WEEK INFOS est à mesure de confirmer que beaucoup de points d’ombres ont été applanis.

Jean Pierre Amougou Belinga a d’emblée préciser que son groupe de presse est avant tout une tribune de soutien des institutions républicaines, un espace de communication sociale. Il est donc normal qu’il ne soit jamais en marge de la loi. Le CNC tout comme le groupe l’Anecdote ont donc la même vision »

Ce n’est pas une petite incompréhension comme c’est le cas actuellement qui doit nous désunir » Explique un cadre du CNC. Les deux personnalités se sont séparées promettant chaque fois de se revoir en cas de divergence. Incident donc clos… »

Faut-il croire que Jean-Pierre Amougou Belinga s’est finalement résolu à appliquer les sanctions infligées à son groupe de presse par l’organe de régulation du secteur de la communication? Il faudra scruter l’actvité au sein de ses équipes pour avoir une réponse.

Faut-il le rappeler, le CNC est passé à la vitesse supérieure en prolongeant les peines de ceux qui s’entêtent à ne pas les respecter. Avant, son président était allé voir le ministre de l’administration territoriale pour obtenir que ses services l’aident à faire mettre en pratique les décisions prises contre les médias et les journalistes ».

CIN

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi