Camerounactuel

Charles Tchoungang : « le Pr Oyono doit demander réparation à l’État du Cameroun »

Pour l’avocat au barreau du Cameroun, c’est tous les jours que les camerounais sont embastillés, jugés et parfois acquittés après des années de prison.

La lutte contre la corruption est une bataille quotidienne au Cameroun avec le concours de plusieurs institutions mises en place. C’est le cas du Tribunal criminel spécial (Tcs).

Cette juridiction vient d’acquitter le Pr Dieudonné Oyono, ancien recteur de l’Université de Douala après 4 années de détention. A la question de qui payent les frais, l’ancien bâtonnier Charles Tchoungang, est clair.

Lors de l’émission Canal presse, diffusée sur les antennes de Canal 2 International, chaine de télévision privée basée à Douala, la capitale économique du Cameroun, Charles Tchoungang souligne que le professeur a le droit de saisir l’Etat du Cameroun.

« Le Pr Oyono a le droit de demander à l’Etat du Cameroun, c’est-à-dire à la justice, de réparer le tort fait par son embastillement pendant 4 ans. Malheureusement les structures pour y aboutir sont très complexes ».

Il reste tout de même dubitatif quant à la volonté de le voir prendre cette voie.

« C’est tous les jours que les camerounais sont embastillés, jugés et parfois acquittés après des années de prison. On n’en parle pas parce que finalement, quand ils sortent de là, ils ne revendiquent pas. Ils se disent avoir échappé bel. Le Camerounais a pris l’habitude à ne pas revendiquer ses droits ».

L’ancien bâtonnier appelle les instances à mettre en place une agence qui devrait régler la question de détention arbitraire. Cela éviterait les erreurs judiciaires. A date, des cas sont légions, souligne l’avocat.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi