Camerounactuel

CAN 2021 : les vins et spiritueux les plus chers du monde consommés pendant les matchs dans les salons Vip des stades

La Can TotalEnergies 2021 a donné l’opportunité à certains de nos dirigeants de se mettre en évidence de la plus mauvaise des manières comme s’ils voulaient narguer ou choquer l’opinion publique. A quelles fins ?

Une vidéo fait le buzz sur les réseaux sociaux, tournée dans un salon Vip du stade d’Olembé au cours du match Cameroun-Ethiopie. Dans ce cadre huppé, une dizaine de Camerounais font ripaille avec des vins et spiritueux les plus délicats connus à travers le monde.

Même dans un contexte où les Camerounais tirent le diable par la queue, on peut reconnaître que certains aient un niveau de vie princier au jour le jour car les cinq doigts de la main n’ont pas la même longueur. Si les hommes sont égaux devant la loi, il n’est pas dit qu’ils vivent pour partager forcément les mêmes peines, manger ensemble le pain de douleur et boire des eaux de qualité douteuse. Il y en aura toujours ceux qui sont bien nés, avec une cuillère en or à la bouche. Là, ça se comprend.

Pour revenir à la vidéo, son aspect pernicieux se situe au moins à deux niveaux qui interrogent l’intention réelle de ses auteurs. En premier lieu, dans cette salle cossue des disciples de Bacchus, on voit le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur faire son entrée et est invité de s’associer à la partie. C’est amical mais suscite une interrogation : pourquoi est-ce que « ses amis » le filment-ils ?

Enjeux masqués et inavoués

A-t-on voulu exposer le membre du gouvernement dans la fréquentation des lieux mondains, mordu par les agapes raffinés ?

Si tel est le cas, cette vidéo tombe précisément au moment où le président de la République a annoncé la chasse à nouveau ouverte, « Epervier », visiblement très affamé lancé aux trousses des détourneurs des deniers publics. A-t-on tourné la vidéo pour piéger le ministre Fame Ndongo ?

Sur la toile, la polémique et la colère des internautes ne désenflent pas à ce sujet. Pour ne rien arranger, les prix des marques de boisson consommées sont des plus onéreuses. Une bouteille de 65 cl de vin par exemple coûterait près de 2 millions de Fc fa ! Le membre du gouvernement était-il au courant de la vidéo ? Qu’importe ! il y est.

En deuxième lieu, les auteurs de ce microfilm ont-ils voulu jouer avec les nerfs des Camerounais tenus par la pauvreté ? En postant la vidéo, quel est le message qu’on a voulu distiller aux Camerounais ? Ceci d’autant que les hommes attablés ne font pas mystère de ce qu’ils sont des vrais jouisseurs du pays.

A qui s’adresse la vidéo ? Au sommet de l’Etat ? Au Camerounais lambda ? Ces questionnements soulèvent les enjeux masqués et inavoués d’une vidéo qui fait couler beaucoup d’encre et de salive. A coup sûr que ceux qui ont tourné cette vidéo n’oublient pas qu’au sein des Nations, la jouissance, la noce à outrance sonnent la déchéance des sommités.

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi