Camerounactuel

Cameroun : Paul Biya s’adresse aux camerounais ce 19 mai 2020

De source bien introduite, l’homme du 6 novembre 1982 doit en effet prendre la parole à la veille du 20 mai, fête de l’unité du Cameroun.

Il n’y a pas de manifestation publique, pour la célébration de cette 48ème édition de la fête de l’unité au Cameroun. ainsi en a décidé Paul Biya, le président de la République du Cameroun. Comme il n’y a pas de manifestation  publique, un discours du locataire d’Etoudi est prévu pour le besoin de la cause. C’est du moins, ce que fait savoir une source très proche du vieux lion.

Paul Biya va faire d’une pierre deux coups, lui qui,  depuis le début de la pandémie du coronavirus au Cameroun, n’a pas fait un discours officiel, se limitant à deux apparitions le temps de deux audiences au palais du peuple camerounais. S’adresser donc aux camerounais est une grande occasion, non seulement de revenir sur l’unité nationale menacée par la crise séparatiste dans le nord-ouest et le sud-ouest, mais aussi de mieux définir la politique gouvernementale en matière de prise en charge du coronavirus.

6 avril

Traditionnellement,  Paul Biya, ne s’adresse aux camerounais que le 10 février et le 31 décembre de chaque année. Cette sortie attendue est donc une urgence, face à la montée de la pandémie du covid-19. Pour certains observateurs,  ce discours de Paul Biya du 19 mai est très tardif. En effet, des chefs d’Etat dans le monde entier sont à plus de 17 annonces pour manifester leur proximité avec leurs citoyens face au covid-19.

Les circonstances exceptionnelles de prise de parole de Paul Biya sont bien connues. C’est ainsi qu’en 1984, juste après le coup d’Etat du 6 avril de cette année, Paul Biya annule les festivités de la fête de l’unité, non sans parlé aux camerounais le 19 mai cette année-là. Il parle aux camerounais en 2001, après des rumeurs sur la sécurité de l’Etat, en 2008,  après les émeutes de la faim de février et en 2019, pour annoncer le Grand dialogue national.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles