Camerounactuel

Cameroun/Covid-19 : l’Université de Ngaoundéré déploie son dispositif de lutte

En visite du site du téléenseignement au sein de l’institution de Dang, le 20 avril 2020, le gouverneur de l’Adamaoua a fait un tour dans les laboratoires de l’ENSAI. Ici, sortent des installations 600 litres de solutions hydroalcooliques chaque semaine.

L’Université de Ngaoundéré observe depuis le 18 mars dernier, l’arrêt des cours en mode présentiel. Pour poursuivre les enseignements afin d’achever l’année académique, des dispositions ont été prises par les autorités universitaires pour maintenir les cop’s en éveil.

Au centre de développement des technologies de l’information et de la communication où est logée la plateforme de téléenseignement, les étudiants ayant accès à la connexion internet suivent les cours. Dans leurs chambres, les étudiants accèdent à la plateforme et suivent les cours comme s’ils étaient en direct. Déployé sous un model audiovisuel qui permet aux apprenants de suivre les enseignements et de poser les questions relatives aux leçons.

‘’Ici, nous sommes dans une classe de 2ème année du département de génie informatique de l’Institut Universitaire de Technologie. Les étudiants sont chez eux. Ils ont juste besoin de la connexion, un ordinateur avec une bonne caméra.

L’avantage dans ce système est que les étudiants peuvent directement poser leurs questions en utilisant soit le chatt ou en parlant à l’enseignement. On peut partager l’écran pour leur permettre de voir directement les démonstrations qui sont faites’’, explique le Pr. Yenke Omer Blaise, Chef de département de génie informatique de l’IUT.

A l’ENSAI où le gouverneur s’est rendu, il a pu toucher du doigt ce qui se fait dans les laboratoires de biochimie. Ici, plus de 600 litres de solution hydroalcoolique sortent des laboratoires chaque semaine.

‘’Nos solutions hydroalcooliques répondent aux normes de l’OMS. Nous faisons tous les tests possibles avant de les mettre à la disposition du public. Depuis 2017, nous produisons des solutions hydroalcooliques que nous vendons ailleurs’’, clarifie Dr. Abia, chef d’équipe de production.

Cette descente du gouverneur et son état-major à l’université s’inscrit, selon le gouverneur dans la mise en œuvre des recommandations des pouvoirs publics relatives à la lutte contre le Covid-19.

‘’Nous sommes rassurés de ce que la région a la capacité nécessaire pour faire à la pandémie en termes de prévention. Les solutions hydroalcooliques produites ici sont de bonne qualité lorsqu’elles passent au contrôle. Nous avons la possibilité d’intervenir avec efficacité auprès de nos populations qui ne demandent que la mise à leur disposition des instruments de lutte contre cette pandémie’’, se félicite-t-il.

Côté université, les indicateurs sont au vert pour faire face à la pandémie, ‘’ on a tous les outils pour faire le e-learning. Tous nos 12 établissements sont liés à une seule plateforme. Les cours sont tous mis en ligne. Toutes les mesures barrières sont prises, de l’entrée principale jusqu’aux services, il existe des points de lavage de mains. Nous produisons aussi les solutions hydroalcooliques selon la règlementation de l’OMS’’, souligne Pr. Uphie Chinje Melo, Recteur.

Dans cette lutte engagée contre le Covid-19 et la nécessité de poursuivre avec les cours pour finir l’année académique, la disponibilité de l’énergie électrique et l’accès au data restent le ventre-mou de ces stratégies.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles