Camerounactuel

Cameroun/Coronavirus : la Croix-Rouge renforce son dispositif sanitaire dans la Mvila (Sud)

Un briefing des volontaires sur la réponse à la pandémie du COVID-19 s’est tenu à Ebolowa le 15 Avril 2020.

A travers cet atelier la Croix-Rouge camerounaise par le biais de son démembrement départemental de la Mvila voudrait constituer un pools de volontaires en fonction des activités à couvrir au-cours des deux prochains mois.

Comme une toile d’araignée la Croix-Rouge camerounaise s’organise progressivement pour accompagner les autorités camerounaises dans la riposte contre le COVID-19. Sa stratégie va consister à venir en appui aux autres sectorielles pour prendre le nombre de précautions possibles pour barrer la route à la pandémie. Dans la région du Sud en général et dans le département de la Mvila en particulier malgré les quarante deux alertes la Croix-Rouge camerounaise voudrait rester en éveil.

Pour Sa Majesté Bruno Mvondo président départemental de la Croix-Rouge camerounaise dans la Mvila, « la sensibilisation pour nous suppose aller vers les différentes couches sociales. A ce titre il faut capaciter les personnes susceptibles d’aller dire le mot juste ,d’aller donner l’information juste ,d’aller apporter les attitudes justes que les uns et les autres doivent adopter pour être en marge de cette pandémie ».

Mettre tous les moyens en branle

L’atelier d’ebolowa consistait donc à capaciter les volontaires dans l’optique de répondre efficacement à la gestion de cette crise sanitaire. L’important pour le démembrement départemental de la Croix-Rouge camerounaise de la Mvila est de contribuer à couper la chaîne de la contamination dans cette unité administrative. Les spécialistes de la santé publique conviés à cette session de formation ont exhorté les volontaires à accentuer la sensibilisation vers la lutte contre la stigmatisation.

Un code de conduite et une méthodologie de travail ont été communiqués aux soldats de la Croix-Rouge camerounaise au même titre que les éléments basiques sur la connaissance de la Croix-Rouge camerounaise dans son fonctionnement interne.

« Ils sont vingt volontaires qui vont donc écumer toute la communauté urbaine, les quartiers pour capaciter à leur tour les familles, les individus les groupes ainsi que tous les acteurs sociaux. La stratégie sera de fixer dix points et nous allons ventiler les messages », précise SM Bruno Mvondo.

Jouer à fond sa partition pour éradiquer la pandémie

La Croix-Rouge camerounaise n’est pas passé par quatre chemins pour imprimer ses marques dans la bataille contre le COVID-19 dans le département de la Mvila. Après l’octroi il y’a quelques jours d’un important don de bonbonnes d’eau avec robinets et des cartons de savon à la mairie de la ville cette institution à caractère humanitaire démontre ses intentions de jouer à fond sa partition.

La Croix-Rouge camerounaise compte en réalité établir un climat de confiance entre les communautés qu’elle encadre et elle. Une dynamique qui rencontre l’assentiment des pouvoirs publics.

Selon le Docteur Jeudi Depned le coordonnateur régional du programme élargi de vaccination à la délégation régionale de la santé publique du Sud, « le mot d’ordre de la délégation régionale de la santé publique du Sud contre le COVID-19 c’est la participation communautaire et la multisectorialite afin qu’ensemble nous puissions couper la chaîne de propagation de la pandémie ».

L’étau se resserre donc progressivement autour du COVID-19 dans le département de la Mvila. Et là encore la Croix-Rouge camerounaise s’implique pour apporter sa touche particulière à la riposte.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi