fbpx

Cameroun Actuel

Cameroun : 600 soldats déployés à l’Extrême-Nord pour combattre l’insécurité

Selon Joseph Beti Assomo, le phénomène des agressions dans la région de l’Extrême-Nord est suivi de très près par l’armée et la gendarmerie nationale.

Selon Joseph Beti Assomo, le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense, « Il vient d’être procédé à l’affectation de 400 jeunes gendarmes dans les légions de gendarmerie de Maroua et Kousseri, la région de l’Extrême-Nord étant la seule région du pays à disposer de 4 légions de gendarmerie. Les autres régions n’en disposant que d’une seule. C’est dire l’intérêt que le Mindef accorde au problème de l’insécurité dans l’Extrême-Nord », a expliqué le ministre Beti Assomo.

Selon lui, le phénomène des agressions dans la région de l’Extrême-Nord est suivi de très près par l’armée et la gendarmerie nationale.

En plus des 400 jeunes gendarmes, « la gendarmerie vient d’envoyer dans la région de l’Extrême-Nord, un renfort de 200 gendarmes de la gendarmerie mobile pour permettre au commandant de la région de gendarmerie N°4 de mener des opérations ponctuelles dans certaines unités administratives en fonction du niveau de menaces sécuritaires, notamment les menaces liées à la criminalité ».

Joseph Beti Assomo repondait ainsi il y a quelques jours, aux questions du député Célestin Tabouli, élu RDPC dans le département du Mayo Danay. Celui-ci s’est inquiété auprès du ministre de la Défense (Mindef) de l’insécurité qui prévaut dans cette unité administrative, ainsi que dans le département du Mayo Kani, région de l’Extrême-Nord.

Depuis plusieurs mois, la région de l’Extrême-Nord continue de faire face à la grande criminalité et aux incursions de la secte Boko Haram. Ce qui a obligé le commandement militaire de la région à y déployer de nouveaux hommes.

Mimi Mefo Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi