Camerounactuel

Bepc 2022 : une candidate accouche le jour de l’examen

Evelyne Falone Zanga, âgée d’environ 22 ans, candidate libre au Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC), vient de décrocher son diplôme avant la fin des examens. Au troisième jour des épreuves, elle a accouché son bébé à l’infirmerie du lycée bilingue d’Ebolowa le 09 juin 2022 où elle composait.

À la place de la sirène comme c’est très souvent le cas lors de la fin d’une épreuve d’examen, ce sont plutôt des pleurs aigues d’un nouveau-né dans l’enceinte du lycée bilingue d’Ebolowa qui a rompu le calme plat jusque-là observé.

Il est environ 14h 20 mn, un enfant de sexe- féminin vient de voir le jour. Sa maman, une candidate enceinte et à terme qui en salle, comme les autres postulants, traitait l’épreuve théorique de l’Education Physique et de Sport, a subitement eu des contractions. Transportée rapidement à l’infirmerie dudit lycée, elle a mis au monde une fille grâce au professionnalisme de l’infirmière en poste. Une grande première dans cet établissement scolaire.

«J’étais dans mon bureau, le chargé de mission est venu m’annoncer qu’une candidate est en difficulté. Rapidement, je suis allée voir le cas et j’ai constaté qu’elle marchait à peine. Nous sommes descendus à l’infirmerie, après quelques touchées, j’ai remarqué qu’elle était en dilatation complète, le travail était déjà fini. Elle était déjà en train de vouloir accoucher.

Très rapidement, j’ai fait la rupture de la poche des eaux et j’ai pris le bébé. Il se porte bien. Vous-même, vous entendez les cris ce qui est bon signe. J’attends ses habits pour le mettre au chaud. Sa maman se porte également bien, elle ne saigne pas. Le reste sera fait à l’hôpital car elle a accouché dans les conditions précaires Je suis très contente c’est le premier cas ici et tout s’est bien passé », se ravie l’infirmière, Hélène Mvogo.

Mis au courant, le proviseur dudit lycée, Pascal Bikono, est descendu à l’infirmerie saluer le professionnalisme de l’infirmière et de donner son quitus à la jeune mère candidate de continuer les épreuves si elle le désire.

Bien qu’elle ne s’y attendait pas, réjouis d’avoir accouché dans les bonnes conditions, la candidate désormais mère, affirme achever les épreuves : «Je ne savais pas que j’allais accoucher aussitôt, mais tout s’est bien passé, pas de complication, et je rends grâce à Dieu pour cela. Le bébé se porte bien. Pour l’examen, Je vais le continuer pour réussir mon, Bepc et faire double honneur à mes parents, il nous reste trois épreuves, SVT, l’Anglais et l’épreuve facultative», affirme Evelyne Falone Zanga, candidate mère.

La Nouvelle Expression

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles