Camerounactuel

Alerte : la fausse chloroquine en circulation au Cameroun

C’est sous forme d’alerte que le laboratoire national du contrôle de qualité des médicaments et d’expertise du Cameroun informe la population.

Les camerounais doivent faire attention. Un réseau mafieux a mis en vente sur le marché deux variantes de fausse chloroquine. Raison pour laquelle le laboratoire national invite tout le monde à la vigilance. « Le laboratoire national de contrôle de qualité des médicaments et d’expertise informe les populations et les professionnels de la santé que deux présentations de chloroquine issues des circuits de contrebande sont actuellement en circulation au Cameroun et se retrouveraient déjà dans certaines formations sanitaires », informe l’instance.

Chemin faisant, l’on apprend sur les deux cas en circulation. « Les résultats des tests de ces deux présentations de chloroquine révèlent l’absence de toute substance active pharmaceutique. Par conséquent, sa prescription ou son utilisation à des fins thérapeutiques peut s’avérer dangereuse sur la santé des patients. Cette autre découverte survient au lendemain d’une alerte lancée par l’OMS sur la circulation des antipaludéens falsifiés au Cameroun, au Nigéria et au Tchad », lit-on dans le communiqué.

Recommandations

L’instance fait de grandes recommandations pour le bien de la population locale. « Le laboratoire national de contrôle de qualité des médicaments et d’expertise recommande une fois de plus la vigilance et la prudence aux populations et aux professionnels de santé, qui ne doivent s’approvisionner que dans les circuits autorisés par le Minsante pour la santé de nos populations ».

Depuis un moins maintenant, le monde entier vante les prouesses de la Chloroquine comme meilleur remède dans la lutte contre la maladie. Dans un communiqué qui date de la semaine dernière, le ministre camerounais de la Santé publique demande aux hôpitaux de n’administrer ce médicament aux malades en cas de nécessités. Il invite aussi les pharmaciens à éviter toutes spéculations.

 

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles