Camerounactuel

Agression au poste de police de la gare voyageur de Yaoundé : ce qui s’est réellement passé

L’affaire fait le tour des réseaux depuis hier. Dans un premier temps, des internautes ont annoncé une attaque contre le poste police du pont de la gare. Précisions.

“Au sujet de cette agression,

Le poste de police de la gare voyageur n’a jamais été attaqué. C’est un gardé à vue qui a agressé deux policières de service à ce poste de police ce lundi matin 06 juin 2022 entre 2h30 et 4h. La machette se trouvait au poste de police. Voilà les faits” relate Thierry EDZENGTE, Commissaire et chef section des relations publiques et des publications à la cellule de communication de la délégation générale à la Sûreté nationale.

Sur les réseaux sociaux on voit les deux policiers dont un homme et une femme saignant gravement à la tête. La femme parmi les deux s’appelle Sandrine FOUDA et est interné au Centre des Urgences de Yaoundé.

Elle a révélé dans un audio en circulation sur les réseaux sociaux qu’elle est intervenue pour arrêter deux jeunes, un garçon et une fille. Les deux étant partis par train de Douala pour Yaoundé. La fille avait fugué du domicile familial à Douala et se rendait à Yaoundé avec son petit ami.

La fille de 13 ans et le garçon de 19 ans étaient retenus au poste de police et c’est la nuit que le garçon s’est déchaîné sur les policiers assurant la veille. Ce alors que l’énergie électrique était interrompu relate la policière qui dit suivre ses soins au CURY.

Le garçon agresseur est de nationalité tchadienne selon la policière qui dit être intervenue après sollicitation d’un collègue dont la fillette est proche.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles