Camerounactuel

Yaoundé : il faut débourser entre 200 FCFA et 20.000 FCFA pour accéder au « monument patriote »

L’accès au « monument patriote » est payant. La Communauté urbaine de Yaoundé vient de communiquer les différents prix d’accès à ce lieu situé en plein coeur de la capitale, Yaoundé.

Récemment inauguré par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, le monument patriote, communément appelé « monument J’aime mon pays », sera ouvert au public dès le 4 juin 2022. Seulement, l’accès à ce lieu ne sera pas gratuit.

Dans une note d’information, le Communauté urbaine de Yaoundé informe que le « Monument patriote » est dédié notamment aux activités artistiques, culturelles et touristiques. A cet effet, il sera ouvert entre 6H30 et 18H30 de lundi à jeudi, et entre 6h30 et 20h de vendredi à dimanche.

Le Maire de la ville précise que le « Monument patriote » n’a pas une vocation lucrative, mais davantage récréative pour les populations de Yaoundé. Comme l’illustre leur ruée par centaines lors du spectacle de ballets de jets d’eau synchronises offert le 20-Mai entre 18h et 20h.

Mais comme sous d’autres cieux. l’entrée ne sera pas gratuite. Les prix des tickets d’accès oscilleront entre 200 et 20 000 FCFA. « Cette modique contribution des visiteurs permettra de supporter en partie les charges liées à l’entretien de l’édifice, à la prise en charge des agents d’entretien et de sécurité qui seront mobilisés de manière permanente, et au paiement des quittances d’électricité et d’eau« , lit-on.

En attendant le lancement incessant des travaux de construction d’un bâtiment attenant devant abriter le poste de police et l’administration en offrant des commodités à l’instar des toilettes et des douches, un local provisoire a été affecté au Monument. Et les visiteurs pourront utiliser des toilettes mobiles. Le « Monument patriote » ne sera pas géré directement par la Communauté urbaine de Yaoundé, mais par un concessionnaire.

Tableau récapitulatif des prix d’accès au Monument patriote : 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles