fbpx

Cameroun Actuel

Yaoundé : 4,6 milliards pour réparer les nids de poule, mais insuffisants selon Célestine Ketcha Courtès

Célestine Ketcha Courtès

La ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès, a informé l’Assemblée nationale le 4 juillet que le gouvernement a pu rassembler 4,6 milliards de FCFA pour traiter les nids de poule à Yaoundé.

Cependant, cette somme est bien en deçà des 13 milliards de FCFA estimés nécessaires en 2022 par les autorités locales. Malgré cela, la ministre a souligné que ce montant représente une augmentation significative par rapport aux 1,5 milliard de FCFA alloués l’année précédente.

Célestine Ketcha Courtès a expliqué aux députés que l’entretien des routes est coûteux, surtout lorsque celles-ci sont vieillissantes et n’ont pas été correctement réhabilitées. Elle a précisé que pour éviter que de petits nids de poule ne se transforment en véritables cratères, les routes en béton bitumineux nécessitent des réparations régulières tous les cinq ans.

Après dix ans, une réhabilitation complète est nécessaire, suivie d’une reconstruction totale après quinze ans, ce qui représente des coûts importants. Pour remédier à cette situation, la Minhdu recommande l’utilisation du Béton Compacté Routier (BCR) dans la réhabilitation des voiries urbaines, une technologie déjà utilisée avec succès dans d’autres villes comme Bertoua, Bafoussam et Garoua.

Selon la ministre, le BCR est une solution plus économique que le béton bitumineux, dont le coût est trois fois plus élevé. Elle encourage donc les maires à adopter cette technologie pour l’entretien des routes dans leurs communes.

1 réflexion sur “Yaoundé : 4,6 milliards pour réparer les nids de poule, mais insuffisants selon Célestine Ketcha Courtès”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi