Camerounactuel

Résultats du Baccalauréat technique : une candidate tente de se donner la mort après son échec

La scène s’est déroulé hier à Bandjoun dans la région de l’Ouest-Cameroun.

Selon Griote, la candidate Christelle Bouzeka de la Terminale F8 du Collège Calasanz à Bandjoun après consultation de son résultat via le 8070, se rend compte qu’elle a échoué. Et c’est ainsi qu’elle tente de mettre à ses jours sur terre en consommant du pétrole. Conduite à l’hôpital, elle a été sauvée de justesse.

Ce phénomène de suicide après un échec à l’examen devient récurent et inquiétant.

Chaque année on enregistre de plus en plus de victime. L’année dernière par exemple plusieurs cas de suicide après l’échec de l’ examen ont été enregistrés.

Un jeune garçon qui s’est donné la mort au quartier Biyem-Assi à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Une jeune fille s’est quant à elle suicidé au quartier Nyalla à Douala, la capitale économique.

Le troisième cas de suicide a été enregistré à Bamenda, capitale du Nord-Ouest où un jeune candidat dénommé Rollins a été retrouvé pendu au bout d’une corde après avoir raté le GCE O Level, l’équivalent du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) dans le sous-système francophone. Des élèves sont âgés entre 14 et 16 ans.

« L’enfant qui n’est pas reçu à un examen doit être assisté psychologiquement. Dans son entourage, il faut qu’on lui dise que l’échec peut être un tremplin pour des victoires futures », conseille Jean Philippe Nguemeta.

Pour cet enseignant de philosophie. « les conseillers d’orientation doivent aussi préparer les candidats aux examens à bien gérer les résultats, quels qu’ils soient ».

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi