fbpx

Cameroun Actuel

Quatre soldats révoqués pour allégeance publique au Sultan des Bamoun

Le Ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, a annoncé la révocation de quatre nouveaux soldats des forces armées suite à leur implication dans un incident controversé survenu le 23 décembre 2023, au Sultanat des Bamoun dans la division du Noun, région de l’Ouest.

NJINCHOUT ABANA EL JAMIL, NJIAWOUO ISAAC, FIFEN OUSSENI et NCHOUWET PATRICE, tous natifs du village, faisaient partie d’un groupe de 32 individus ayant publiquement prêté allégeance au Sultan Nabil Mbombo Njoya des Bamoun.

« Je parle au nom des 32 fils de la division du Noun en formation au centre d’instruction militaire de Koutaba depuis le 3 juin 2023. Nous sommes fiers d’être la toute première génération de cette formation à dépasser 30 recrues de la division du Noun. Nous représentons 3% du contingent 2022 des recrues… nous proposons également de prendre en compte les questions de sécurité lors des prochaines sorties royales », a déclaré le commandant des 32 hommes dans une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux.

La décision de révoquer les quatre soldats a été prise le 10 juin 2024 et annoncée publiquement le 12 juin par le Ministre de la Défense. Cette révocation inclut également la résiliation de leurs contrats d’engagement.

Cette action marque une réponse ferme de l’armée face à des comportements jugés incompatibles avec les obligations militaires, notamment l’allégeance à des autorités autres que l’État. Le ministre Assomo a souligné l’importance de la discipline et de la loyauté envers les forces armées camerounaises, insistant sur le fait que tout écart sera sévèrement sanctionné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi