Camerounactuel

Crise anglophone : l’armée neutralise les auteurs des attaques de Galim

Une dizaine de camps appartenant aux combattants séparatistes dans la région du Nord-Ouest ont été détruits.

Une vingtaine de leurs combattants, dont un de leurs chefs, le « General Action Man », ont été détruits.

Il aurait été l’un des cerveaux qui ont planifié et dirigé les attaques contre les postes de police et de gendarmerie en réponse aux attaques contre Galim et Kouchong dans la région de l’Ouest, qui ont fait une demi-douzaine de morts.

Ils ont été neutralisés au cours d’une opération spéciale dans la division de Ngoketunjia de la région du nord-ouest, menée par les Forces de défense du Cameroun

A la fin de l’opération à Ngoketungia, divers objets ont été saisis.

Les différents articles comprennent : des fusils et des munitions, des équipements militaires, des drapeaux du groupe séparatiste entre autres ont été présentés au commandant de la 5ème région militaire, le général de brigade Nka Valere et au commandant de la 5ème région de gendarmerie, le général de brigade Divine Eko Gwesse à Bangourain dans le Noun.

Les troupes ont été galvanisées et il leur a été rappelé de rester professionnelles et de travailler en collaboration avec la population, notamment dans le domaine de la collecte de renseignements.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles