Camerounactuel

Près de 20 ans après, le rappeur Soprano retrouve son premier enfant

Bonne nouvelle pour Soprano. Le rappeur français s’est confié, ce weekend, sur ses récentes retrouvailles avec son fils, né sous X, il y a près de 27 ans.

Incroyable mais vrai ! Le rappeur français, Soprano, a annoncé avoir retrouvé son premier fils qu’il a eu à ses 16 ans. C’est à l’occasion d’une interview accordée le samedi 3 décembre à Samuel Etienne sur la plateforme Twitch que l’ex-membre du groupe Psy 4 de la rime a fait cette grande annonce.

Père de trois enfants issus de son union avec Alexia, Soprano a eu un enfant à l’âge de 16 ans, qu’il n’avait jamais connu, car ce dernier, né sous X. La mère, étant également très jeune, le nourrisson, avait été placé à la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS).

» Elle l’a placé et elle m’a prévenu après. L’enfant est né sous X. Du coup, c’était un peu plus compliqué pour moi parce que je n’ai aucun droit. La loi française fait que si l’enfant est né sous X, si je ne l’ai pas reconnu, je ne suis pas le père, je ne peux rien faire « , avait-il expliqué dans « Sept à Huit, sur TF1, en août 2021.

C’est un bonheur aujourd’hui pour le rappeur d’avoir réussi à retrouver son premier-né.  » Ça fait deux mois. C’est un truc de fou ! Il est gentil, intelligent, grand, rigolo. C’est le bonheur de ma vieQuand j’ai dit dans une interview que c’était la meilleure année de ma vie, c’était parce que je faisais les stades, mais aussi pour ça. Après, j’attendais que tout se passe bien autour de lui pour en parler « , a confié le Marseillais.

Il a également révélé que c’est le jeune homme, aujourd’hui âgé de 27 ans qui a fait le premier pas. « C’est lui qui m’a retrouvé. J’avais fait exprès de parler de lui dans des interviews et dans mes chansons parce que je ne pouvais pas faire autrement. Et ça a marché ! C’est magnifique ! », a-t-il conclu.

Notons que l’accouchement sous X permet à une femme d’accoucher dans l’anonymat. Aucune pièce d’identité ne peut lui être demandée et aucune enquête ne peut être menée. Ainsi, la patiente conserve le secret de son admission. Cette procédure permet en effet à toute future mère de mettre son enfant au monde et de le proposer à l’adoption sans obligation de dévoiler son identité.

Afrik Mag

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi