Camerounactuel

Opération épervier : le Pr Dieudonné Oyono acquitté au TCS

L’ancien Recteur de l’Université de Douala a été acquitté par le Tribunal Criminel Spécial (TCS), selon Christophe Bobiokono, journaliste spécialisé sur les questions judiciaires.

Pour rappel, son acquittement par le TCS intervient quelques jours après celui de Basile Atangana Kouna.

Poursuivi pour coaction de détournement des deniers publics avec deux anciens caissiers de l’Université de Douala pour une supposée fraude fiscale réalisée lors des Jeux-U de 2014, l’ancien recteur vient d’être acquitté par les juges du Tribunal criminel spécial.

En effet, l’ancien recteur répond avec ses deux coaccusés d’une supposées coactions de détournement des sommes respectives de 140 et 102 millions de francs. On leur reprochait une prétendue fraude fiscale réalisée pendant (’organisation des Jeux universitaires – (jeux-U) tenus à l’Université de Douala en mai 2014.

Lors de cet évènement, M Oyono, gestionnaire des crédits, avait désigné ses deux coaccusés comme régisseurs de deux caisses d’avance. Destinée à la restauration et à l’hébergement des participants, la première caisse, d’un montant de 450 millions de francs, avait été confiée à M. Eyenga Ottou, tandis que la seconde, d’un montant de 230 millions de francs, était confiée à M. Ottou Anicet. Elle concernait les dépenses diverses.

Selon l’accusation, les deux régisseurs de caisses, couverts par l’ancien recteur Oyono, n’ont ni prélevé ni reversé la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et l’impôt sur le revenu (IR) générés par ces laisses d’avance.

Pr Dieudonné Oyono s’est exprimé le 19 septembre au Tribunal criminel. Il clamait ainsi son innocence. Voici ce qu’il déclarait:

« A la suite de mes conseils, je n’ai pas grand chose à ajouter. J’ai juste des précisions sur les chiffres, celui du détournement où je suis en coation avec monsieur Abdoul-Aziz.

J’avais géré le Bip (Budget d’investissement public) de 2014. La dotation était de 800 millions et le total des dépenses que j’avais ordonnancées avant mon départ de l’Université de Douala le 15 septembre 2015, était de 679 millions 744 mille 620 Fcfa.

Pour ce qui est de 2015, les marchés ont été passés au quatrième trimestre de l’année, c’est-à-dire après mon départ de l’Université de Douala.

Pour ce qui est de la présomption de détournement du montant d’01 milliard,

18 marchés avaient été passées pour une enveloppe globale de 221 millions 819 mille 282 Fcfa. Le ministre des Finances avait autorisé le paiement de tous ces marchés.

Pour terminer madame la présidente, j’ai toujours cru en notre Justice. Je continue d’y croire. Me Atangana Ayissi a évoqué un aspect très important de ma vie. J’étais un des responsables de l’audit technique judiciaire au Cameroun. Je ne peux donc pas m’amuser avec tout ce qui concerne la Justice« .

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi