Camerounactuel

Gestion de la fortune publique : 7 directeurs généraux ripoux ciblés au TCS

Dans les antichambres du pouvoir deYaoundé, le redéploiement de la machine judiciaire r sur de hauts commis de l’Etat soupçonnés de crimes économiques, fait suite à la transmission des rapports qui les accablent au Tribunal criminel spécial (Tcs).

Il est clair que l’enthousiasme exprimé, il y a quelques années, par les masses populaires, s’est brutalement estompé quelques mois seulement après l’embastille- ment des personnes mises en cause et les sentences judiciaires folkloriques qui ont meublé le décordes différentes motions de soutien de l’Opération Epervier.

Le 31 décembre 2021, pour les quatrièmes vœux à la nation de son septennat en cours, Paul Biya, en 24 minutes d’horloge, a remis sur la table le renforcement de la gouvernance dans la gestion de la fortune publique.Tout semble indiquer qu’une nouvelle phase de l’Opération Epervier qui a conduit plusieurs gestionnaires de fonds publics en prison est imminente.

«Tous ceux qui se rendent coupables de malversations financières ou d’enrichissement illicite en assumeront les conséquences devant les juridictions compétentes», a lâché le président de la République. Beaucoup y ont vu le mauvais vent souffler pour les détourneurs de deniers publics dans la gestion des fonds destinés à la lutte contre la pandémie du coronavirus et ses conséquences socio-économiques.

Des indiscrétions parlent à cet effet de 11 nouveaux dossiers ont été déposés récemment sur la table du président de la République. D’autres observateurs avertis établissement également un lien avec de soupçons de détournements dans la gestion des fonds destinés à la construction des infrastructures nécessaires pour la Coupe d’Afrique des nations de football (Can)TotalEnergies Cameroun 2021. De même que ces analystes n’excluent pas de vastes mouvements d’arrestations synchronisés avec certains gestionnaires ou anciens responsables des entreprises parapubliques.

D’après des indices, la lutte contre les gestionnaires indélicats va prendre un coup d’accélérateur avec sur le carreau pas moins de 7 Dg des sociétés à capitaux publics, d’économie mixte et des dirigeants des établissements publics administratifs. Ces derniers temps, l’on évoque le cas de Ngoni Njie Franklin Ikome, Dg de la Cameroon Development Corporation (Cdc) à Limbé, à nouveau invité à se présenter au siège de la Division du corps spécialisé d’Officiers de la Police judiciaire duTribunal criminel spécial (Tcs) à Yaoundé, le jeudi 17février 2022 à 10 heures précises.

Présenté comme suspect, il est convoqué par madame le procureur général du Tes relative à une affaire de détournement de deniers publics.A la tête de l’entreprise qui emploie le plus grand nombre de Camerounais après l’Etat depuis 2012, le vent qui secoue actuellement la Cdc va-t-il finir par emporter Ngoni Njie Franklin Ikome ? A voir.

Tout ce que l’on sait c’est que l’ex directeur technique de la Cdc, tenait déjà les rênes de cette entreprise de manière intérimaire depuis le 8 juin 2012, date de l’évacuation sanitaire précipitée vers l’Afrique du Sud de Henri NdjallaQuain, l’ancien Dg finalement décédé le 13 décembre 2012. Comme lui, 07 autres cadres (anciens et actuels) sont aussi convoqués au Tes relativement à l’enquête pour détournement de deniers publics dans cette entreprise.

Il s’agit de Mbile Tapea, directeur général de Pamol à Ekondo Titi; Nkangu Lebong Denis, ex-directeur financier à la Cdc à Limbé ; Simo Kamga, Engineering services Banana; Peter Njumbe Forsah, Directeur de la sécurité; Chungong Polycarp, directeur de la production; Foteh Manjoh Vincent, directeur financier ; Chou Martin, agent chargé de la sécurité de la plantation de Mafanja.

Dans cette ambiance généralisée de panique et de l’appel au lynchage médiatique des personnes citées dans les médias,le listage de responsables mise en cause ne saurait être exhaustif. Mais il faudrait veiller à la présomption d’innocence (élément essentiel dans toute justice digne de ce nom) qui risque atteindre son paroxysme.

L’Indépendant

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles