Camerounactuel

Le dernier Noël de Pelé : il fait ses adieux à sa famille

Le Roi Pelé joue le dernier match de sa vie. Et même s’il tient encore le choc, la fin est inéluctable  à l’hôpital où il a passé Noël entouré par les siens.

L’ancien footballeur brésilien, âgé de 82 ans, est pris en charge depuis un mois à Sao Paulo, au Brésil, en raison d’une dégradation de son état de santé. L’ex-attaquant de la Seleção est affaibli par un cancer du colon ainsi que des dysfonctionnements rénaux et cardiaques.

Les trois enfants du “roi” étaient présents à ses côtés ce week-end, comme ils l’ont montré dans une photo publiée sur les réseaux sociaux. Si les maladies d’Edson Arantes do Nascimento -son nom intégral- ont progressé ces derniers temps, inquiétant ainsi son entourage ainsi que tout un pays, un nouveau bilan médical devrait être dévoilé au cours de la semaine, ainsi que l’a annoncé l’une de ses filles.

L’état de santé de la légende du football brésilien s’est dégradé ces derniers jours. “On est toujours là, dans la lutte et dans la foi. Une nuit de plus ensemble”, avait écrit vendredi soir sur Instagram Kely Cristina Nascimento, l’une de ses filles. Un post illustré par une photo poignante d’elle avec son père sur son lit d’hôpital.

Agé de 82 ans, le triple champion du monde a été admis le 29 novembre à l’hôpital Albert Einstein de Sao Paulo pour soigner le cancer du côlon dont il souffre depuis la détection d’une tumeur en septembre 2021.

Malgré la réévaluation de son traitement de chimiothérapie, le cancer progresse. Mercredi, près d’un mois après son hospitalisation, l’hôpital a confirmé la mauvaise nouvelle. “Le patient présente une progression de la maladie et requiert des soins plus importants pour traiter une insuffisance rénale et cardiaque”, expliquent les médecins dans leur bulletin de santé.

Pelé a passé les fêtes de Noël à l’hôpital avec ses deux filles, restées à son chevet : “Notre Noël à la maison est tombé à l’eau. Nous avons décidé avec les médecins, que, pour diverses raisons, il vaut mieux rester ici, avec tous les soins prodigués par notre nouvelle famille (de l’hôpital Albert) Einstein”, avaient-elle annoncé sur les réseaux sociaux. Elles ont tenu à se montrer optimistes en annonçant une ambiance festive dans la chambre d’hôpital. “Nous allons transformer cette chambre en sambodrome (c’est une blague) et nous allons même faire des caipirinhas “, ont-elles poursuivi, citant le célèbre cocktail brésilien à base de citron et d’alcool de canne.

Des images circulent en ligne, montrant l’édification de ce qui ressemble à une chapelle mortuaire dans le stade de Vila Belmiro, à Santos, club où il a brillé pendant 18 ans. Mais la direction du club reste silencieuse sur le sujet. Tout le Brésil attend déjà l’annonce du décès de la légende du ballon rond.

Coups Francs

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien