Camerounactuel

Le commerce dans la sous-région Cemac non touché par la pandémie de coronavirus

La circulation des marchandises au sein de la Communauté économique et monétaire des États d’Afrique centrale (CEMAC) ne sera pas perturbée pendant la période d’application des mesures restrictives prises pour lutter contre la propagation du coronavirus.

L’information est contenue dans un communiqué de presse signé par le Premier ministre – chef du gouvernement, le Dr Joseph Dion Ngute, le 19 mars 2020.

Le Chef du gouvernement du Cameroun informe les Communautés de la CEMAC que, la mesure est une instruction du Président de la République, Paul Biya, Président en exercice de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC).

La mesure vise les six pays membres qui comprennent le Cameroun, la République centrafricaine, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad.

Depuis l’apparition de la pandémie de coronavirus dans la plupart des pays de la sous-région, y compris le Cameroun, les pays membres ont fermé leurs frontières, entre autres mesures, pour tenir le virus à distance.

Le communiqué du Premier ministre stipule que le transport transfrontalier ne portera pas préjudice au contrôle sanitaire des conducteurs.

Le ministre des Transports du Cameroun et d’autres administrations compétentes ont également été chargés de veiller au respect de cette mesure.

Le Cameroun a fermé ses frontières terrestres, maritimes et aériennes le mercredi 18 mars 2020 après la confirmation de 10 cas d’infection par le Coronavirus dans le pays.

Le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad avaient également fermé leurs frontières pour freiner la propagation de la pandémie de Coronavirus qui a contaminé plus de 209 000 personnes dans le monde et fait plus de 8778 morts.

En Afrique, un total d’environ 370 cas ont été signalés avec 7 décès à ce jour.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles