Camerounactuel

Football: un candidat intéressé par le rachat de l’OM

Il s’agirait du prince saoudien Al-Walid Bin Talal, déjà intéressé par une reprise du club marseillais en 2014 quand la famille Louis-Dreyfus en était propriétaire.

L’information est évidemment à prendre avec des pincettes, mais un candidat se serait manifesté pour racheter l’OM, selon la presse italienne. Il s’agirait du prince saoudien al-Walid Bin Talal, déjà intéressé par une reprise du club marseillais en .2014. « Frank McCourt est un investisseur exceptionnel et les rumeurs sur la vente du club sont des fake news. Tant pis pour ceux qui en rêvent la nuit ».

Il y a trois semaines, Jacques-Henri Eyraud était poussé à réagir à la résurgence de la rumeur d’une vente de l’OM. Mais si le président marseillais croyait l’enterrer pour quelques mois, le temps de gérer d’autres sujets brûlants (baisse des salaires, mercato, fair-play financier…), il se trompait.

En fait, depuis 2016 et le rachat du club provençal par Frank McCourt, la probabilité de le voir changer de main n’a jamais été aussi débattue. Mardi, dans L’Equipe, on apprenait qu’un proche de l’homme d’affaires américain estimait à 250 M€ la somme à débourser pour acquérir l’OM. « L’OM peut être vu comme un actif liquidable », confiait une autre source au journal sportif. « Après, l’intérêt du propriétaire est de le cacher et les démentis se succéderont jusqu’à ce qu’un acheteur intéressant se présente ».

Al-Walid Bin Talal était déjà sur le coup en 2014

La presse italienne a justement présenté un acheteur potentiel ces dernières heures. Déjà cité en 2014, quand l’OM était encore propriété de la famille Louis-Dreyfus, al-Walid Bin Talal serait revenu aux renseignements, d’après le site Tuttornercatoweb. Le média transalpin, qui avance aussi le prix de 250 M€, évoque même un « stade avancé » de négociations entre les propriétaires actuels et le prince saoudien.

Bin Talal aurait de grandes ambitions pour l’OM et l’intention d’investir massivement, à la manière de ce qui s’est fait à Manchester City ou au PSG ces dernières années. Ses collaborateurs auraient même déjà rencontré plusieurs directeurs sportifs potentiels, dont l’ancien parisien Antero Henrique.

Un obstacle pourrait toutefois le dissuader s’il n’arrivait pas à le surmonter : le Vélodrome, dont l’OM a récupéré l’exploitation début 2019, mais qu’il aimerait complètement racheter à la ville. « Si la municipalité accepte de le vendre, la transaction sera pratiquement conclue », assure TMW.

Source: Le Jour

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi