Camerounactuel

Drame d’Olembe : Motsepe indexe le Comité local d’organisation

C’est au cours d’une conférence de presse organisée par le président de la Confédération africaine de football (Caf) que la nouvelle est rendue publique ce 25 janvier 2022, le lendemain de la bousculade qui a entraîné la mort de 8 spectateurs et d’une cinquantaine de blessés.

« Je ne sais pas pourquoi cette porte était fermée », s’est interrogé Patrice Motsepe en répondant à la question d’un journaliste. Il a poursuivi en indiquant que les responsabilités sont bien partagées au cours de la compétition. Il n’appartient pas de ce fait à la Caf de veiller sur la sécurité des spectateurs car des mesures ont été mises en place en amont pour minorer les accidents.

La Caf attend donc que le Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (Cocan) dégage les responsabilités en indiquant par exemple qui était chargé d’ouvrir la grille du côté où il y a eu un accident, ou bien de dire qui a donné les instructions pour qu’elle soit fermée et pourquoi. Comme on le voit le Cameroun est interpellé dans ses travers traditionnels où tout le monde fait tout mais personne ne rend compte de ce qu’il fait.

Narcise Mouelle Kombi, le président du Cocan a donc du pain sur la planche. Le patron de la Caf a aussi précisé qu’il a passé deux heures sur les lieux du drame, avoir rendu visite aux blessés à l’hôpital et a encouragé les endeuillés. La Caf de ce fait verra dans les jours à veni r ce qu’elle pourra faire pour assister les victimes.

L’essentiel en ce jour, a-t-il ajouté, est de se demander ce qui s’est passé et de prendre des mesures pour que cela ne se reproduise plus. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle à titre conservatoire, le match qui devait se jouer au stade d’Olembé vendredi prochain se tiendra plutôt au stade Ahmadou Ahidjo.

« Je ne veux pas spéculer, il faut attendre les résultats du Comité d’organisation », a-t-il lancé à un journaliste. Par ailleurs, il a informé l’opinion que dès ce soir, tous les joueurs porteront un brassard noirs et une minute de silence sera observée. L’unique risque qui pèse sur la compétition est le Covid-19.

Règlement de la Caf

Et pour éviter tout le ramdam connu lors du Chan, le Secrétaire général de la Caf, Véron Mosengo-Omba a indiqué que l’instance faitière du football africain a fait appel à un laboratoire indépendant expérimenté qui a effectué les tests au Covid-19 lors de l’Euro et de l’Arabcup of football. Il s’agit du plus grand laboratoire en la matière dans le monde. Tous les tests de la Caf sont fiables, a-t-on appris de la voix la plus autorisée.

Le règlement de la Caf en la matière n’a pas changé. Quand un joueur est testé positif, il entre en confinement pour une durée de cinq jours. Par la suite, il subit un autre test pour vérification de ses poumons. S’ils sont touchés, le joueur est interdit dès lors de jeu.

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles