Camerounactuel

Crise anglophone : un attentat à la bombe déjoué à Kumba

L’attentat manqué avait pour cible un lieu de détente très fréquenté de la ville. Le préfet du département de la Meme pointe un doigt accusateur sur les combattants sécessionnistes.

On l’a échappé belle ! Un attentat à l’engin explosif improvisé a été déjoué ces jours-ci dans la ville de Kumba, département de la Meme, dans la région du Sud-Ouest anglophone. Dans son journal de 9 heures de ce 2 Août 2022, Equinoxe télévision se fait l’écho de l’incident.

L’on apprend que la bombe était dissimulée sous une chaise dans un débit de boissons très fréquenté du quartier Buea Road. Si le pire a pu être évité c’est grâce à l’action d’un individu. Equinoxe Télévision rapporte qu’informé du projet d’attentat, ce citoyen a alerté le commissaire central de la ville de Kumba. Ainsi renseigné, celui-ci va mettre en branle le dispositif sécuritaire.

Des éléments des forces de défense et de sécurité conduits par le préfet de la Meme, Chamberlin Ntou’o Ndong vont se déporter sur les lieux dont ils feront tous ceux qui s’y trouvaient. Et, délicatement, ils vont désamorcer l’engin prêt à exploser. Tout en se réjouissant de cette action salutaire, le préfet Ntou’o Ndong indexe les combattants séparatistes.

« Vous savez, nous sommes des professionnels. Nous avons pu neutraliser cette attaque. Vous allez expliquer aux populations ce que vous avez vu ce soir. Nous sommes professionnels. Ce sont les séparatistes qui sont là en brousse qui ne savent pas ce qu’ils font. Nous par contre, nous sommes des professionnels », a réagi le chef de terre de la Meme au micro d’Equinoxe Télévision.

Notre confrère indique qu’à la suite de l’attentat manqué, le préfet de la Meme a tenu une réunion avec ses collaborateurs. Objectif : revoir les mesures de sécurité dans son unité de commandement.

CIN

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi