fbpx

Cameroun Actuel

Crainte de cybercriminalité : Cabral Libii appelle à la solidarité pour protéger le Site d’Elecam

Cabral Libii

L’homme politique Cabral Libii a réagi vivement après la diffusion de l’émission « Présidence Actu » sur CRTV télé le 17 juin 2024, où le directeur général des élections, Erik Essousse, était invité.

Lors de son intervention, Erik Essousse a exprimé sa crainte concernant les actes de cybercriminalité potentiels visant le site internet d’Elections Cameroon (Elecam). Il a discuté de la publication de la liste électorale nationale, soulignant que la loi électorale n’exige pas que ces listes soient publiées en ligne.

Cependant, malgré cette absence d’obligation légale, Essousse a manifesté sa volonté de rendre les listes disponibles via le canal numérique. Il a toutefois exprimé sa préoccupation face aux risques de piratage, rappelant des incidents passés où le site d’Elecam a été compromis.

En réponse à ces inquiétudes, Cabral Libii a lancé un appel à ses compatriotes camerounais. « Chers compatriotes, arrêtons de pirater le site internet d’Elecam », a-t-il déclaré, exhortant ses concitoyens à cesser toute activité de cybercriminalité contre l’organe électoral.

L’opposant a également encouragé ceux qui possèdent des compétences en cybersécurité à offrir leur aide. « Je suggère à ceux parmi nous qui peuvent proposer des solutions de sécurisation du site internet d’Elecam, de ne pas hésiter à se rapprocher » de l’instance, a-t-il ajouté.

Cette question de la sécurisation du site internet d’Elecam survient à un moment crucial, à l’approche des élections de 2025. Plusieurs personnalités politiques camerounaises, dont Maurice Kamto et Jean-Michel Nintcheu, ont déjà demandé la publication de la liste électorale nationale de 2023. Abdouraman Hamadou Babba, un citoyen camerounais, a même adressé une sommation au directeur général des élections le 2 janvier 2024, exigeant la publication immédiate de cette liste et menaçant de saisir la justice en cas de non-conformité.

La sécurisation du site internet d’Elecam est devenue une priorité nationale, et l’appel de Cabral Libii vise à mobiliser les compétences locales pour protéger les données électorales et garantir la transparence et l’intégrité des élections à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi